Page précédente

Peute adaptée

Auteur : Spent82 - Difficulté 1/5
mouche mouches mouches mouches mouches 
Peute adaptée

Les matériaux nécessaires

- Hameçon :H16 à œillet montant
Fil de montage : Jaune 8/0
Corps : Quill de substitut de condor jaune
Aile : Plume de flanc de cane
Toupet : fibres de cul de canard beige

Conseils, utilisation

En préambule, je tiens à préciser que je n’ai aucunement eu la prétention de croire que je pouvais apporter une quelconque amélioration à cette merveilleuse mouche qu’est le modèle original de la Peute.
Habituellement, je montais ce modèle avec un corps en dubbing, parce que j’ai appris à la monter comme ça.
Malgré les nombreux succès que m’a rapportés ce montage (notamment par temps de pluie, je n’en ai aucune explication…), j’ai remarqué que le dubbing avait tendance à faire « flotter haut » la mouche, ce qui m’avait valu quelques refus.
Il m’est arrivé à plusieurs reprises d’humecter la mouche avec un peu de salive pour qu’elle ait un comportement plus « émergente ».
J’ai opté pour un corps en substitut de condor jaune qui n’apporte rien à la flottaison, mais plus pour l’esthétique que pour l’efficacité, un corps en soie de montage jaune suffirait amplement.
De fait, la mouche a une position plus basse sur l’eau. Ce qui fait que, à mes yeux (rien n’est moins sûr !), elle est plus efficace.
Enfin, tout simplement par goût personnel, j’y ai ajouté un léger toupet en fibre de cdc, mais sincèrement, ça n’amène pas grand-chose à la mouche si ce n’est, peut-être, une meilleure vision à distance.



.:: Description du montage ::.

.:: Photos de l'étape ::.

Montage de mouche

Faire un enroulement de la soie de montage sur la longueur de la hampe de l'hameçon.
Placer un quill de substitut de condor à la courbure de l'hameçon et fixer par plusieurs tours de soie de montage. Puis, former un corps légèrement conique sur les ¾ de la hampe en ramenant la soie de montage vers l’œillet.

Montage de mouche

Exécuter les enroulements du quill de substitut de condor. Fixer solidement par quelques tours de soie de montage et couper l’excédent du quill.

Montage de mouche

Choisir une plume de flanc de cane avec un rachis le plus fin possible, cela aura son importance dans les phases suivantes.

Montage de mouche

Préparer la plume en enlevant les fibres duveteuses et en l’étêtant. Garder un bout de rachis en tête pour la fixation sur l’hameçon.

Montage de mouche

Fixer fermement la pointe de la plume de flanc de cane à environ 3mm de l’œillet.

Montage de mouche

Effectuer 2,5 ou 3 tours d’enroulements de la plume, en avançant et à spires jointives sur son rachis. Fixer solidement par plusieurs tours de soie de montage. Couper l’excédent de la plume de flanc de cane.
Plus le rachis sera fin (comme indiqué plus haut dans le choix de la plume) moins cette opération sera difficile.

Montage de mouche

Positionner (pointes vers l’arrière) une pincée de fibres de cul de canard beige, et fixer par quelques tours de soie de montage. Régler la longueur et fixer définitivement.

Montage de mouche

Couper l'excédent des fibres de cdc, et former une belle petite tête ronde par des enroulements successifs de soie de montage. Faire 2 demi-clé en guise de nœud final.

Montage de mouche

Un peu de cyano ou de vernis sur la tête. Couper la soie de montage.
On pourrait peut-être utiliser la mouche en l’état, en imitation de sedge par exemple, mais je n’ai encore jamais testé cette configuration.

Montage de mouche

Couper et ajuster l’ensemble des fibres de plume de flanc de cane et de cul de canard à une longueur d’environ 1,5 la hampe de l’hameçon.

Montage de mouche

Mouche terminée !


Retour aux fiches de montage de mouches.

Page précédente