Cette année, le RISE fêtera ses 10 ans. Gobages adresse un immense bravo à ce festival qui a su, année après année, trouver sa place auprès des moucheurs Français en proposant chaque année une sélection variée et de qualité.

A titre personnel, il me semble que c’était hier que nous mangions, en petit comité, une pizza après la projection au Puy en Velay … mais quelques années ont passé LOOL.

Direction, l’édition 2020. Gobages est bien sûr partenaire du festival (et ce depuis le début 😉 ) et vous allez trouver dans cet article toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin :

La sélection :

A noter, cette année, la présence de 7 films français pour 2 films étrangers.

BOAT-PASS (Radikal Pictures, France, Nouvelle Calédonie / réalisateur : Martin CARRE) :
Le lagon de Nouvelle Calédonie est un trésor, un véritable sanctuaire de vie et de beauté. Boat-Pass est situé à l’extrémité Nord de la Grande Terre. Là, dans une eau turquoise à la pureté absolue, un poisson mythique pour le pêcheur à la mouche vient se délecter de crevettes et autres crabes : le Bonefish.
Partons à l’aventure avec trois pêcheurs atteints du virus « bonefish » dans une ambiance simple de partage et d’amitié au milieu de paysages grandioses : tout ce qui fait l’âme de la pêche à la mouche.

 

ADN (PM Productions, France, Haute vallée de la Loire / réalisateur : Jean Baptiste FAURE) :
ADN nous conte le destin d’une goutte d’eau partie pour alimenter une source puis une rivière et un fleuve avant de se retrouver sous forme d’une larme perlant de la joue du vieux pêcheur contemplant la réalité implacable de notre humanité. ADN est un superbe film à la fois militant et artistique dont l’esthétisme est magnifié par le noir et blanc.

 

TRANSMISSION (PM Productions, France, Hautes Alpes / réalisateur : Pierre MONATTE):
Bastien et Bernard sont frères et guides de pêche dans les Hautes-Alpes. Atteint par le virus paternel dès le berceau, les deux frères partagent une complicité malicieuse au bord de l’eau. Leur savoir est aujourd’hui transmis à leur descendance et à leurs clients : une transmission verticale renforçant les puissants liens familiaux et une transmission horizontale créant de vraies amitiés. « Transmission » nous permet de nous identifier dans ces relations humaines tissées les pieds dans l’eau.

 

SENTINELLES AU CHEVET DES RIVIERES (Fario Club International, France/réalisateur : Philippe LAFORGE) :
Initié par le Fario Club International récompensant chaque année par le prix Charles Ritz des actions de protection et de sauvegarde de la truite, ce film retrace l’aventure des sept derniers lauréats de ce prestigieux prix.
Par sa qualité pédagogique et sa vision porteuse d’espoirs, ce superbe film s’est parfaitement accordé à nos motivations et nos convictions.
Le Rise Festival France est un des principaux contributeurs du projet de film réalisé par Philippe Laforge: “Des sentinelles au chevet des rivières”. En accord avec le Fario Club International, nous avons pu bénéficier et sélectionner un format court du film adapté au Festival.
Nous sommes donc heureux de pouvoir vous présenter un projet qui en vingt minutes résumera parfaitement ce pour quoi nous nous battons tous.

 

BLANC (Goodluz Productions, France, Montana/réalisateur : Fabrice MICHAUDEAU):
Montana, Octobre 2019: l’hiver est déjà là mais les truites, prévoyantes, terminent de faire leurs réserves d’énergie avant que leur rivière ne devienne glace.
Malgré des conditions extrêmes tant pour la pêche que pour filmer, Fabrice Michaudeau nous a ramené de superbes images transpercées de froid et de grands paysages.
Un film plein de poésie, de calme et d’apaisement: une belle tranche d’évasion à ne pas manquer !

 

THYRORUS (BFT Media et Escape Media Feeling, France, brésil / réalisateur: Grégory DOLET):
Ici, comme ailleurs, la croissance des sociétés humaines se fait au détriment de la nature et la biodiversité paie un lourd tribut au développement économique et à la surconsommation.
Pourtant, développement et respect de l’environnement ne sont pas incompatibles.
Avec « Thyrorus », nous partons à la découverte des Quilombolas. Ce peuple d’anciens esclaves, maintenant libérés au prix de l’un des plus grands mouvements de résistance du continent américain, nous démontre qu’il est possible de tirer profit de la nature tout en la préservant, notamment à travers différentes activités liées à la pleine nature, dont la pêche sportive.
Sur ce territoire serpentent le Rio trombetas et ses affluents, qui sont en passe de devenir l’une des destinations les plus prisées en matière de pêche sportive. « Thyrorus » nous amène en compagnie de Greg et Ramiro sur des zones de pêche encore inexplorées à la recherche du Peacock Bass.
“Thyrorus” fait partie des productions sélectionnées pour bénéficier d’une bourse attribuée par le RISE-Festival France.

 

GAULA : à la recherche d’un rêve (FOCUS ON THE FLY, France-Espagne, Norvège/réalisateur : Fabrice BERGUES)
Il y a quelques mois, Fabrice Bergues a sollicité notre organisation en nous évoquant un projet de film sur une rivière à saumon mythique qu’il connait bien: la Gaula norvégienne. Fabrice est un pêcheur de renom dans le milieu “saumonier”, restait à voir le rendu en image… Grâce à l’aide d’ Álvaro G. Santillán de FocusOnTheFly Media, nous avons pu nous rassurer sur ce dernier point : le film est superbe et a ainsi bénéficié de l’une des trois bourses “Rise” allouées cette année aux réalisateurs. Nous sommes donc particulièrement fiers que le Rise Festival ait pu contribuer à finaliser ce magnifique projet et nous sommes heureux de vous le proposer sur les écrans de cette sélection 2020.

 

NUNAVUT (ScanOut Production, Autriche, Canada/ réalisateur : Helmut ZADERER):
Nunavut, c’est le Grand Nord, la terre des inuits et des ours polaires et c’est aussi l’eau des Ombles arctiques et des Cristivomers. Dans ces paysages de toundras immenses balayées par les vents et le froid, les poissons n’ont pas beaucoup de temps pour faire leurs réserves et se reproduire mais cela ne veut pas dire qu’ils sont pour autant faciles à leurrer.

 

GYPSIES OF PARANA (YETI Productions, Etas-Unis, Argentine) :
Le Parana est après l’Amazone le plus grand fleuve d’Amérique du Sud. Dans sa partie inférieure argentine, le fleuve alimente de nombreux canaux et marécages hébergeant plus de 350 espèces de poissons. Parmi eux, le Dorado et le poisson Tigre sont des adversaires de choix pour tout pêcheur à la mouche, à un point tel que certains en ont fait un mode de vie.
Suivant son instinct et les conditions, une belle communauté d’hommes et de femmes déambulent ainsi dans les multiples bras du fleuve, partageant leur destin dans un bateau en pêchant à la mouche.
Le teaser n’est pas encore en ligne (à suivre sur https://vimeo.com/user13568054).

 

Les dates et les réservations :

Villes étapes 2020.

 

Bon visionnage à tous.

Rendez-vous en 2021, pour la 11 ème édition.

 

Patrick