Pollution : La Haute Dordogne est morte pour plusieurs années

15295

Vendredi  13 février 2015 : La Dordogne est morte pour quelques  années.

Ce jour-là, des ouvriers travaillent sur le barrage de la Bourboule. Vers 16h00 ils ont, accidentellement ou volontairement, l’enquête de gendarmerie le dira, ouvert la vanne de fond de l’édifice.

La retenue s’est vidée en 2 heures entraînant plusieurs milliers de mètres cubes de vase dans la rivière.

dord1

Du coup un torrent de boue  s’est engagé dans la vallée jusqu’à la retenue de Bort les Orgues.

dord2

J’ai été prévenu de la catastrophe vers 17h30. Arrivé en bordure, de nuit, on voyait bien que l’eau était chargée en sédiment. Le lendemain matin je retourne sur la Dordogne  sous le barrage et on aperçoit qu’il y a de la vase de partout , une horreur.

dord3

On descend au pont de fer, l’eau est toujours aussi dégueulasse et haute.

dord4

On ne voit pas si la rivière est envasée mais on ne voit aucune mortalité de truites. Même les gardes de l’AAPPMA qui tournent l’après midi, constatent le même phénomène.
Dimanche matin, Didier, qui est un des gardes de l’AAPPMA me téléphone vers 10h30. Il m’annonce que le niveau de la DORDOGNE a baissé, que les rives sont envasée et qu’il trouvent des truites mortes.

Avec la neige restante, il est aisé de voir à quel niveau la boue est montée ...
Avec la neige restante, il est aisé de voir à quel niveau la boue est montée …

dord6

 

Quel carnage !!!
Quel carnage !!!

On se donne rendez vous avec en plus d’autre membres du bureau à Chalameyroux pour constater que la DORDOGNE est morte.

dord8

 

Le triste "résultat"
Le triste « résultat »

Toutes les AAPPMA qui ont la gestion de la DORDOGNE ont porté plainte et on va se battre pour que justice soit faite.

Laurent

NDLR : Laurent qui m’a fait parvenir les photos est le président de l’AAPPMA de Messeix qui avait créé l’an dernier un no-kill de plus de 5 km.

Même si j’ai le « coeur gros », je mets cette photo prise lors d’une sortie avec Laurent l’an dernier, en espérant revoir au plus vite cette rivière guérie des blessures qui l’affectent aujourd’hui.

C'était avant ...

C’était avant …

On en parle bien sûr dans le forum environnement.

Patrick