article

Il fait froid et il pleut. La rivière est grise et son eau semble glaciale. Pourtant, il y a du monde au bord de l’eau. C’est l’ouverture, cette journée à laquelle vous n’avez cessé de penser depuis la mi septembre. L’heure légale approche, vous entrez dans l’eau. Ah, cette sensation de l’eau qui file sur les waders. Mais quelque chose ne va pas, là, dans le chausson gauche. Ca n’a pas l’air d’être grand chose, mais quand même. Serait ce ? Non, pas un trou, pas ce trou que vous vous étiez juré de réparer à la fin de la dernière saison . Et pourtant, si, c’est bien lui, et vous devrez bientôt sortir de l’eau pour éviter l’engelure. La journée est gachée.

Les différents types de waders :

* -PVC, matériau respirant :
Ce sont les plus faciles à réparer, car le trou (ou la déchirure) est le plus souvent visible à l’oeil nu. Pour les réparer, il suffit de poser une pièce en caoutchouc ou en néoprène à l’aide de colle contact.
* -Néoprène:
Si certains trous sont suffisamment gros pour être repérables à l’oeil nu, les waders en néoprène sont bien souventsujets à une multitude de petits trous qui ne vous trempent pas forcément jusqu’aux os, mais qui finissent par vous mouiller, et sont très agaçants.

Ces petites fuites, n’espérez pas les repérer à l’oeil. Que faire alors ?

1. Faire sécher les waders des deux cotés.
2. Attachez le waders par les bretelles assez solidement.
3. Munissez vous d’un stylo indélébile (pour que l’eau ne diffuse pas trop la marque que vous ferez).
4. Remplissez la jambe concernée d’eau (si vous avez des waders chaussant, c’est à dire avec des bottes incrustées, et que vous ne voulez pas mouiller l’intérieur, retournez les).
5. Regardez attentivement la zone qui est maintenant pleine d’eau, et marquez avec le stylo les endroits où de l’eau s’infiltre. Soyez vigilant, car la tache peut se propager très vite, et vous devrez refaire sécher le wader et tout recommencer.
6. Vous pouvez maintenant changer de jambe en transvasant l’ eau présente dans la première (ne remplissez pas les deux, les bretelles pourraient lâcher sous le poids).
7. Répétez l’opération avec la deuxième jambe.
8. Faites sécher les deux cotés des waders.
9. Réparez les petits trous que vous avez ainsi repéré. J’utilise pour cela de la colle néoprène, et du néoprène que je sépare en deux pour faire moins de surépaisseur.
10. C’est fini, votre wader est comme neuf et vous serez au sec pour l’ouverture !