Ce lundi 30 Novembre nous décidons avec mon ami Jacques d’aller faire une virée au réservoir de Rumilly. Ce réservoir est situé en Haute Savoie à quelques kms d’Annecy.

Tombé du lit et malgré le brouillard j’arrive avant l’ouverture .Quelques voitures sont déjà garées ,vacances scolaires obligent, j’enfile les waders ,comme dit Jacques c’est toujours mieux que de s’essuyer dans le pantalon , en cas de pluie et pour monter dans la barque. Le lac est pêchable du bord à quelques endroits mais mieux vaut prendre un bateau.
Jef, en renfort depuis cette année, nous accueille avec le café.

“Sylvain n’est pas là ? et la p’tite ? …..”

“Non Sylvain donne des cours de pêche aux enfants et la p’tite  ,comme tu dis ,est remplacée par Armelle pour raisons familiales .”

(Sylvain Billot a une école de pêche d’environ de 200 jeunes sur l’année,il est à la fois guide  et garde bénévole.)

Jacques arrive, nous prenons les permis ,les rames et le banc pour la barque ,le lac étant à une cinquantaine de mètres.

Je vais ramer parce que mon pote a une fâcheuse tendance à tourner en rond  ,LOL .

A peine à 4 mètres du bord ,

j’entends :”merde ,merde, mes lunettes”.

Accrochées par mégarde  elles sont tombées à l’eau.

“C’est tes polars ?”

“Non mes lunettes de vue”

“Aaaah  ça c’est con alors , va falloir diminuer le diamètre du fil ” ….Non, Jacques, t’as raison c’est pas drôle . Ça me rappelle l’histoire de Sylvain , un pêcheur qui a échappé ??? Son dentier dans l’eau !! Et ses potes : “Alors ça mord ????”

Mais parlons pêche , le lac est très calme ,pas de vent , les nuages sont bas ,c’est plutôt du brouillard qui s’est levé ,il y a cinq barques sur l’eau et je ne vois pas de gobages ,il ne me semble pas que les autres prennent du poisson.
Après avoir essayé tous les streamers et autres guirlandes de ma boîte ,soie flottante et plongeante je finis par toucher deux truites ,mais il n’y a toujours pas d’activité ,nous décidons donc d’aller manger.
Après avoir passé un très bon moment à table avec les autres pêcheurs nous repartons sur le lac . Le soleil a percé le brouillard et fait ressortir les couleurs d’automne, il y a un peu de vent , un couloir de feuilles s’est formé sur l’eau et il semble que les truites sont installées dessous. Les “poules d’eau ” font une espèce de bruit bizarre entre caquètement et porte qui grince puis s’envolent en courant sur l’eau pour amerrir style hydravion dix mètres plus loin  .De temps en temps ont voit un gobage ou un marsouinage . Des chiros ? je rallonge le BDL je fais deux poissons .
En tout cette journée un peu technique sur des poissons chipoteurs (et oui ,Messieurs qui pensez pêche de bassine), se terminera par

7 truites  dont 2 de 80 cms ,mais non sans mal en adaptant sans cesse la méthode au comportement des poissons.
La pêche des gobages en réservoir est passionnante mais la truite après avoir gobé continue son chemin , il faut parfois faire vite pour fouetter et poser afin de tester les  possibles directions prises par le poisson. Cependant le “ploc” de la mouche ,quelquefois ,les fait se retourner puis suivre, sans prendre et il faut accélérer le mouvement.
J’aime bien pêcher “léger” les streamers lourds sont donc calés dans le fond de ma boîte.
De retour au “lodge” Sylvain est revenu et nous discutons rivières ….Dordogne, puis Chéran, classée rivière sauvage ,dépendant de l’AAPPMA de l’Albanais.A notre avis , celle-ci gère très bien sa rivière et ses plans d’eau avec l’AAPPMA du Chatelard sa voisine.

A une prochaine news les amis.
Gilles.

http://www.cheran-terredepeche.com