Matériel

LA SAGA DU BAMBOU REFENDU ….. 2/8 Le dressage, l’ébauche, la trempe

0
Bonjour à tous et, une nouvelle fois, meilleurs voeux halieutiques !
Peut-être pensiez-vous que j’allais vous abandonner avec la saga du bambou ?
Que nenni. Un simple petit retard à la publication en raison d’un “embouteillage” bien compréhensible en ce début d’année.
Maintenant que les baguettes refendues se sont suffisamment reposées, nous allons pouvoir rentrer dans le vif du sujet.

LE DRESSAGE DES BAGUETTES

Cette phase relativement rébarbative est primordiale. Elle ne doit en aucun cas être bâclée. Elle permet d’une part de redresser et dévriller les baguettes qui se sont déformées en raison des multiples contraintes libérées au moment de la refente et d’autre part de faire disparaître les « bourrelets » produits par les noeuds du bambou.

L’arasement de ces bourrelets se fait au moyen d’une lime, tout en prenant bien soin de préserver le plus possible la cuticule.

Quant au dressage, il est effectué “à chaud” avec un décaper thermique, en faisant en sorte de ne pas brûler la surface des baguettes.

Le dressage d’une seule baguette demande environ … une vingtaine de minutes.

L'EBAUCHE DES BAGUETTES

Cette opération a pour but de transformer la section rectangulaire des baguettes refendues en section isocèle à profil constant. La dégressivité du profil sera réalisée ultérieurement avec le gabarit de finition.

L’ébauche est accomplie en 3 étapes ( 1 à 3 sur le schéma ci-dessous ) au moyen d’un rabot et d’un gabarit rudimentaire en bois dur dans lequel des rainures de différentes sections ont été usinées afin d’amener progressivement les baguettes au profil isocèle.

La cuticule (face externe du bambou) doit impérativement être préservée lors de cette opération.

LA TREMPE OU CHAUFFE

Comme il est pratiqué pour certaines essences de bois Européens, un passage prolongé dans un four permet aux baguettes qui vont composer la future canne d’acquérir un surcroit de résistance, mais également de perdre une part importante de l’eau qu’elles contiennent.

Ce traitement est effectué entre 180 et 210 °, pendant une durée de 15 à 20 minutes.

A l’issu du cycle de trempe, les baguettes ont perdu environ 7 % de leur poids.


La machine que j’ai conçue combine deux mouvements destinés à obtenir une répartition adéquate de la chaleur et une parfaite homogénéité du traitement.

Un premier moteur imprime aux baguettes un mouvement de rotation et un second fait avancer le four autour du bambou par l’intermédiaire d’une crémaillère. Une sonde thermostatique insérée à l’intérieur du four pilote la résistance.

dsc02459

Afin d’éviter qu’elles soient déformées pendant cette opération, les six baguettes sont assemblées entre elles et maintenues au moyen d’un fil de fer fin, ou cordon résistant aux hautes températures.

Ce four  est relativement complexe mais une telle construction n’est pas indispensable pour obtenir un résultat correct.
L’outillage le plus répandu, relativement simple à fabriquer, consiste à utiliser un tube dans lequel l’air chaud est injecté au moyen d’un décapeur thermique.
 Prochain épisode, le 23 janvier 2017 : 3/8 La mise au profil, l’alvéolage.  

Comment se constituer une boîte à mouche cohérente?

pêche à la mouche

Une bonne boîte, pourquoi faire ?

Quand on est au bord de l’eau, il n’y a rien de plus agaçant que d’être face à une boîte incomplète ou mal organisée. Face à l’activité alimentaire du poisson le pêcheur est alors désorienté, il perd du temps et finalement s’énerve et fait le mauvais choix. Pêchant alors avec un leurre qu’il n’a pas choisi que par défaut, il n’a pas confiance en son leurre et c’est tout le dérooulement de la pêche qui s’en trouve affecté : il ratera les poissons qu’il fera monter, ou cassera sur un ferrage trop brutal (car surpris de l’efficacité d’une mouche qui ne lui inspire pas confiance) et sera fianlement amené à changer de mouche indéfiniment, chaque changement l’agaçant d’avantage et raccourcissant la pointe de son bas de ligne qu’il devra bientôt refaire…le cauchemard.

Catalogue ardent pêche 2013

0

Le catalogue pêche mouche Ardent flyfishing est disponible en ligne et en téléchargement

Retour sur le salon de Clermont

0

Salon de Clermont, retour sur le coin mouche

Catalogue PAFEX 2010

PAFEX – Pêchez de belle manière et préservez la ressource.

Catalogue Guideline 2017

0

Pour les amateurs de matériel, voici venu le catalogue Guideline

Vous pouvez retrouver, certain produits Guideline sur le site PLC PECHE

Naissance d’une canne … Les essais

0

Après vous avoir expliqué quelle a été notre démarche pour l’élaboration de cette canne et surtout après le magnifique boulot réalisé par Fred, il fallait passer aux choses sérieuses.

Gobages.com présente la Gob-Cam

Nous sommes heureux de vous présenter cette caméra de toute dernière génération, adaptée au sport et waterproof.Elle se porte en serre-tête ou en clip-casquette.

Fabriquer ses shooting-head : 1/2 L’équilibre soie-canne

0

Ne trouvant pas de soie ou de shooting adaptée à ses cannes, Claude Ridoire fabrique depuis plus de 20 ans ses propres fuseaux.

Test des chaussures de wading VISION makko gummi and stud

0

Les chaussures de wading font souvent débat et nous trouvons peu de retours d’expérience sur le sujet. Il est vrai que l’on ne change pas de chaussures tous les trois jours ou bien c’est mauvais signe quant à la qualité de ces dernières.

En ce qui me concerne j’ai porté et utilisé sur la quasi totalité de la saison truite les chaussures qui font l’objet de cet article aujourd’hui.

Canne à deux mains : Les différents lancers

0

Dernière vidéo de la série (tout au moins pour l’instant…). Claude Ridoire y détaille les trois types de lancers que l’on peut utiliser en pêchant avec une canne à 2 mains : Double Spey Cast, Snap T et lancer Overhead sont montrés et expliqués.

Réseaux Sociaux

2,476FansJ'aime
610SuiveursSuivre
1,980AbonnésS'abonner