Voici une nouvelle fiche montage proposée par : Patpeche

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Courbé allongé taille 12

– Corps : Fibres de queue de faisan

– Cerclage: Tinsel fin argent

– Lestage : Fil de plomb extra-fin

– Thorax : Dubbing de lièvre et Fibres de queue de faisan

– Sac alaire : Fibres molles de plumes de poitrail de perdrix, faisan, bécasse etc…

– Tête : Soie de montage marron clair

Utilisation :

J’utilise cette mouche comme une nymphe bien sûr mais aussi, très souvent, en tête sur un train de 3 noyées.

Elle fait merveille dans les courants. Ceux qui ont pêché avec moi l’été la Glomma verront très bien de quoi je veux parler 😉

Montage :

pheasant1

Faire quelques enroulements de plomb pour lester la mouche. Laisser une petite place entre le plomb et l’oeillet.

pheasant2

Fixer le fil de montage à l’arrière du plomb et faire des enroulements pour “rattraper” la différence d’épaisseur. Mettre une goutte de cyano sur le plomb.

pheasant3

Faire un sous-corps avec la soie de montage et revenir à la courbure.

pheasant4

Fixer le tinsel qui servira au cerclage.

pheasant5

Fixer quelques fibres d’une plume de queue de faisan.

Ramener la soie derrière le plomb.

pheasant6

Enrouler les fibres de faisan. Arrêter avec la soie de montage.

pheasant8

Couper l’excédent de faisan.

Cercler en sens inverse avec le tinsel. Arrêter avec la soie de montage et couper l’excédent.

pheasant9

Fixer par le milieu des fibres de faisan (assez large pour recouvrir ensuite le thorax).

pheasant10

Préparer une mèche de dubbing de lièvre (rouille, marron, gris…).

pheasant11

Enrouler le dubbing et positionner le fil dans l’espace que vous avez laissé derrière l’oeillet.

pheasant12

Fixer par la pointe une petite plume aux fibres molles (faisan, perdrix, bécasse…).

pheasant13

Couper l’excédent et arrêter la soie derrière l’oeillet.

pheasant14

Enrouler la plume. Arrêter et couper l’excédent.

pheasant15

Ramener la soie de montage contre le dubbing en bloquant les fibres de part et d’autre de la mouche (vue de dessus).

pheasant16

Vue de dessous.

pheasant17

Rabattre le faisan. Arrêter, couper l’excédent.

Faire la tête avec la soie d emontage.

Mouche terminée (éventuellement ajouter une goutte de cyano ou de vernis).