Voici une nouvelle fiche montage proposée par Gersois104 : General Practionner… manquée.

Les matériaux

    • Hameçon : hameçon double (ici il s’agit d’un n°6)
    • Corps : 2 plumes de cou de faisan commun
      Dubbing de phoque rouge
      2 mèche de cristal flash bleu perle
      2 hackles de coq souples orange, l’un de taille moyenne et l’autre un peu plus grand
      Tinsel rond cuivre
    • Cerclage: Bucktail orange
      1 plume de cou de faisan doré
    • Tête : Soie de montage 6/0 rouge

Conseils, utilisation:

Cette mouche est une création du colonel Esmond Drury.
Il s’agit d’une imitation de crevette que l’on retrouve régulièrement mentionnée dans les ouvrages consacrés à la pêche du saumon, une majorité des auteurs s’accordant sur sa grande efficacité.

Montage :

Hameçon disposé à l'horizontal, amener la soie de montage à la verticale des pointes de ce dernier ; réaliser un tag en cuivre (10 tours). Composer une queue à l'aide d'une douzaine de fibres de bucktail (une longueur d'hameçon), de 4 brins de cristal flash (1 longueur ¶« ) et de la pointe de la plume de faisan doré. Réaliser un dubbing sur la moitié de la hampe, puis ramener le hackle (à demi ébarbé et fixé par la pointe) au travers de celui-ci ; disposer le reste de la plume de faisan doré (ébarbé symétriquement en forme de " V ") en toit. Réaliser un 2ème dubbing puis ramener le 2ème hackle jusqu'à 3 mm de l'oeillet. Rabattre le hackle vers l'arrière et disposer en toit les 2 plumes de cou de faisan commun et les 4 brins de cristal flash. Réaliser la tête en fil de montage, vernir 3 fois (et ne pas oublier comme moi d'écraser les ardillons) ; mouche terminée. Note du monteur : cette version est une ébauche de montage de la GP, un peu (beaucoup ? trop?) hirsute à mon goût par rapport à l'original que l'on peut voir dans l'excellent livre de Poul JORGENSEN, Mouches à saumon... Mais le résultat final ressemblant à quelque chose de potable, j'ose l'exposer à la vindicte populaire...