Voici une nouvelle fiche montage proposée par Gabriel Forestier : Helmsdale.

Les matériaux

    • Hameçon : à saumon n°4
    • Corps : soie floche jaune, tinsel argenté, dubbing de phoque jaune
    • Cerclage: plume de crête de faisan doré (jaune)
    • Aile : dinde mottelée

Conseils, utilisation:

Le nom de cette mouche provient d’une célèbre rivière à saumon écossaise. Il s’agit d’une mouche “traditionnelle” faite principalement en plumes (par opposition aux mouches plus modernes faites surtout en poils). Je ne rentrerai pas dans le débat qui consiste à déterminer la mouche la plus efficace pour le saumon.

Quelques années de pratique m’ont permis de constater que ce poisson est très lunatique et qu’il est très difficile de déterminer les raisons qui le poussent à mordre à telle mouche plutôt qu’à telle autre. Il semblerait toutefois que certaines couleurs aient plus de succès que d’autres : toutes les couleurs “chaudes” telles que rouge, orange, jaune ainsi que le noir.

Partant du constat qu’il faut des dizaines (et même souvent des centaines) d’heures de pêche pour espérer toucher un poisson (en France en tout cas), je préfère pêcher avec de “belles” mouches (souvent de type “traditionnelles”) qu’avec des mouches en poils plus quelconques (qui sont pourtant aussi efficaces): cela renforce la satisfaction que l’on peut éprouver (beau geste, belle mouche, beau poisson). Et quand le saumon veut mordre, je pense qu’il peut prendre pratiquement n’importe quelle mouche!

Montage :

Enrouler du tinsel ovale argenté fin pour faire le tag (trois ou quatre tours), juste au dessus de l'ardillon, puis enrouler, pour faire la suite du tag, de la soie floche orange (à positionner juste après le tinsel et jusqu'à la perpendiculaire de la pointe de l'hameçon. Positionner une plume de crête de faisan doré (jaune) pour faire la queue. Avec un herl d'autruche noir, faire quelques tours à la perpendiculaire de la pointe de l'hameçon (entre trois et cinq). Fixer un brin de tinsel argenté ovale et le laisser en attente. Avec la soie de montage, se positionner au premier quart de la distance entre le herl d'autruche et l'anneau de l'hameçon. Fixer à cet endroit un brin de soie floche jaune suffisamment grand pour faire un aller-retour sur le quart de la hampe de l'hameçon. Enrouler la soie floche vers l'arrière et revenir vers le premier quart (à l'endroit où le brin de soie jaune avait été fixé). Fixer un hackle jaune à cet endroit (par la pointe). Puis, toujours au même endroit, fixer du dubbing de phoque jaune sur la soie de montage. Enrouler la soie avec le dubbing jusque derrière l'anneau. Cercler le corps régulièrement avec le brin de tinsel ovale resté en attente au ras du herl d'autruche, jusque derrière l'anneau. Avec le hackle jaune, cercler le corps en positionnant chaque tour du hackle juste derrière le tour de tinsel. Fixer le hackle au niveau de l'anneau. Positionner les barbes du hackle vers le bas (j'utilise pour cela une pince à dessin ou à documents durant quelques minutes). Fixer ensuite sous l'hameçon quelques brins d'un hackle bleu pour faire la gorge. Fixer ensuite les ailes en toît, composées d'une paire de portions de plume de dinde mottelée (les plumes de queue, avec le bout blanc). Bien vernir la tête (deux ou trois fois).