Voici une nouvelle fiche montage proposée par Pouic : L’ombrelle.

Les matériaux

    • Hameçon : Standard n° 14 , 16 , 18
    • Corps : Quill de condor teint olive
    • Cerclage: Hackle gris
    • Thorax : Dubbing Y 16 marron foncé JMC
    • Aile : Mèche de polypropylène blanc
    • Tête : Soie de montage : 14/0 olive

Conseils, utilisation:

L’ombrelle est une création de Philippe BOISSON, journaliste halieutique et excellent pêcheur. Celle-ci a vu le jour en 1999. Cette mouche innovait de par sa conception, originale par sa manière de pêcher, elle révolutionnait pour moi la pêche en émergente ou juste sous la surface ; je l’ai tout de suite adoptée.
Un détail me chiffonnait, l’idée était bonne, mais la nymphe était bridée car elle était fixée à la pointe du bas de ligne, et l’ombrelle faisait office de sac à dos, s’enmmêlant quelquefois ; il ne fallait donc pas attacher la mouche par l’oeillet.
J’ai donc imaginé ce système, il suffit de fixer l’imitation par la mini boucle, la dérive de la nymphe sous 5 mm d’eau est donc tout à fait naturelle.

Montage :

Prendre du fil de nylon 14 centièmes, faire une mini boucle, cyanolither le noeud. Fixer une mèche de polypropylène blanc sous la mini boucle. Fixer solidement le fil de nylon avec son ombrelle sur toute la hampe de l'hameçon à la cyanolithe. Régler l'ombrelle à 5 mm de l'oeillet. Fixer les cerques et un quill de condor teint olive. Enrouler le quill, faire le thorax en dubbing, faire la tête, terminer avec un wip-finish. Mouche terminée.