Dans ce nouveau numéro “d’A ton étau”, nous allons aborder un geste technique qui me paraît très intéressant pour le montage des mouches artificielles, le “dubbing-loop”.

dubloop1

De quoi s’agit-il ? Comme son nom (anglais…) l’indique, on réalise une boucle dans laquelle on insère le dubbing que l’on va ensuite vriller (twister) pour pouvoir ensuite l’enrouler sur l’hameçon.

Cette technique initialement prévue pour la confection des corps a ensuite été étendue à la réalisation des collerettes par la technique dite du “faux hackle”. Le principe est le même, mais au lieu du dubbing, on insère dans la boucle des matériaux dont les fibres sont suffisamment longues (CDC, lièvre …) pour que leur enroulement permette de réaliser une collerette comme on le ferait avec une plume de coq.

Trois vidéos seront consacrées au “dubbing-loop” pour que vous puissiez en appréhender différentes utilisations.

Pour le numéro 1 de cette trilogie 😉 , je vous propose le montage d’un chironome. C’est un de mes montages de base pour le réservoir (vous verrez dans la vidéo qu’il ne “marche” pas trop mal LOOL) mais je l’utilise aussi en rivière lorsque les poissons sont attablés sur de petits moucherons.

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Droit standard taille 16 à 20

– Corps : Dubbing olive

– Cerques : Fibres de pelles de coq Limousin ou Pardo

– Tête : Soie de montage

– Aile : 2 petits hackles gris (ou 2 pointes de hackles d’un cou “indien” par exemple)

– Collerette : Plume de CDC “twistée” méthode du “dubbing-loop”

Conseils de montage :

– Attention aux proportions : longueur des cerques, de l’aile (les pointes de hackles doivent être suffisamment longues mais ne pas dépasser les cerques).

– Attention à la quantité de fibres de CDC insérées dans la boucle : pas assez, la collerette sera “riquiqui” ; Et trop, vous aurez un “beau pâté” au lieu d’avoir des fibres bien “vivantes” qui vont vibrer sur l’eau.

– L’utilisation du “magic-tool” (ou d’un outil équivalent) facilite grandement, à mon avis, la réalisation de la collerette en CDC.

La vidéo de montage :

Conclusion :

Voici encore un nouveau modèle qui aura toute sa place dans votre boîte.

Dans le prochain numéro “d’A ton étau”, nous verrons une autre utilisation du “dubbing-loop” avec le montage d’une mouche d’ensemble, grand classique du montage et véritable “sauve-bredouille”…

Envoyez-nous vos remarques, questions ou suggestions à atonetau@gobages.com. Et surtout, envoyez-nous les photos de vos montages.

A bientôt,

Patrick