Vous aussi faites partager les infos sur les rivières de votre région. Ainsi chacun y trouvera son compte avec des infos fraîches en permanence. Pour rédiger une news c'est par par ici.

Fermeture à Rénier : Quand ça veut rire…

Publié le 25/06/2018, par
Département : 87 - Haute-Vienne. Rivière : Etang Rénier.

Le 25/06/2018,

Bonjour,

Je n’ai pas beaucoup (c’est le moins que l’on puisse dire) pêché au réservoir fédéral de l’étang Rénier (87) cette année. Plusieurs raisons dont la principale, le peu de succès dans les semaines qui ont suivi l’ouverture.

Pas le moindre « broc » au compteur. Peu de poissons, truites ou perches.

Pour autant, je n’allais pas manquer la fermeture ce dimanche.

J’attends Patrick (Pat87) qui doit amener le café en préparant le matériel (float et cannes).

Le vent est soutenu et je sens que ce ne sera pas facile. Le point positif ?? est que nous ne sommes que tous les deux au réservoir.

Nous passerons la journée à prendre des petites perches (et quelques moyennes).

Après m’être fait couper le fil, j’essaie la canne à broc que j’ai embarquée sur le float mais rien à faire, pas la moindre tape.

en ce qui concerne les perches, il y en a vraiment beaucoup. A un moment, j’en avais une à chaque lancer. Cela permet de tester différents streamers, mais, il faut être franc, au niveau sensation, on est loin des « bossues » de 50 cm que l’on faisait les autres années.

L’heure du départ approche, nous avons décidé de ne pas faire le coup du soir, le vent ne s’étant pas calmé.

Je change de streamer, pour un modèle orange non plombé (j’ai une soie plongeante).

La touche est subtile, à peine perceptible. Je m’aperçois immédiatement que ce n’est pas une perche … ni même une truite.

Je crie à Patrick qui est à quelques mètres : « c’est très lourd ! »

Le combat est long et au bout de quelques minutes, j’aperçois une forme « monstrueuse » et mon « petit stream » (ham 6) qui dépasse au bout de la gueule.

Quelques minutes plus tard, après 2 essais infructueux, Patrick glisse la tête du broc dans l’épuisette (la plus grande que nous ayons) et il y a plus de la moitié du poisson en-dehors.

Le brochet dépasse les 90 cm et est « gras » comme un petit cochon. Patrick n’a pas pu le soulever dans l’épuisette depuis le float-tube.

La journée vient de passer en quelques minutes de « #bonne journée de peche avec un pote »  à « #journée dont tu te souviens toute ta vie ». Pensez, un tel poisson sur cette « petite » mouche en 16 centièmes…

2 photos à l’arrach’ pour rendre au plus vite sa liberté au monstre. On palme vers les voitures, je promène encore un peu le stream mais je ne pêche plus. Je savoure.

Merci à Patrick, pour la journée, le coup de main pour la mise à l’épuisette et la photo.

Patrick