Vous aussi faites partager les infos sur les rivières de votre région. Ainsi chacun y trouvera son compte avec des infos fraîches en permanence. Pour rédiger une news c'est par par ici.

Glomma : Cap au Nord

Publié le 24/06/2017, par
Département : . Rivière : Glomma. - Pays : Norvège

Le 24/06/2017,

Depuis presque une semaine, j’ai pris, comme tous les ans, mes quartiers d’été sur les bords de la Glomma.

Départ dimanche dernier de France à 5 heures du matin. Je retrouve Laurent à Orléans qui a décidé de « monter » cette année en voiture vu qu’il va y rester quatre semaines.

Première étape au Danemark où nous nous arrêtons dormir après une traversée en ferry qui nous permet de profiter de ces fabuleuses lumières nordiques.

Nous repartons tôt le lundi et arrivons au camping en fin d’après-midi.

Il fait plutôt frais, une petite dizaine de degrés. Au moins nous évitons la canicule qui règne en France.

Bien sûr, pêche dès le lendemain matin.

Les niveaux sont très hauts, il y a eu beaucoup de neige cette année. Les « Lyonnais » (des habitués) qui sont au camp depuis deux semaines et repartent jeudi nous disent qu’ils ont eu des conditions difficiles. Ce sont des habitués qui sont venus cette année une semaine plus tôt.

A leur arrivée, l’eau était 40 cm plus haut, impossible de mettre un pied dans l’eau. Ils ont fait des poissons en pêchant les bordures en nymphe.

Pour cette première journée, rien de formidable, nous ferons quelques poissons en sèche le soir sur un spot que je connais et où l’on pouvait entrer (un petit peu) dans l’eau. J’ai essayé auparavant en noyée, rien de rien. Pas une tape, pas une tirée, preuve que le poisson n’est pas installé. J’aurai quand même la chance de prendre un bel ombre de 50 cm en nymphe sur une bordure.

 

Même chose le lendemain, il fait encore plus froid et le vent fait chuter la température ressentie à 6°.

Le jeudi, le niveau a suffisament baissé pour nous permettre de traverser le petit bras devant le camping et d’aller pêcher derrière l’île. Il fait chaud, comprenez 18-19°, et cela déclenche les éclosions les unes derrière les autres. Dans la journée, nous verrons passer de tout : des plécoptères (petits, gros, jaunes, noirs…), des sedges, des éphémères et même quelques gnats pour bien nous emm… le soir.

Résultat directement corrélé à la météo : une 50aine de poissons. Le plus gros mesuré à 44 cm, la grande majorité entre 35 et 42.

 

Le lendemain, on était reparti sur les mêmes bases … jusqu’à ce que la pluie arrive en début d’après-midi faisant cesser toute activité et nous renvoyant à nos cabines où, pour s’occuper, nous avons … monté des mouches.

Il a plu toute la nuit et il pleut encore ce matin, j’ai bien peur que le pêche ne soit compromise pour quelques jours.

On verra bien, je vous tiens au courant.

Patrick