Voici une nouvelle fiche montage proposée par : Xav06

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Courbe, taille à votre convenance (ici en 16)

– Cerques et corps : 4-5 fibres de faisan

– Tête : Bille tungstène, laiton ou autre, de la couleur que vous voulez, de la taille adaptée a votre hameçon.

– Fil : Soie de montage 8/0

– Cerclage : Tinsel

– Thorax : Dubbing de phoque

– Sac alaire : Fibres de faisan

– Résine UV

Utilisation :

L’envie m’est venue de donner un aspect translucide aux classiques tags que l’on peut mettre sur des nymphes. Pour cela, j’ai tenté de recouvrir le tag avec de la résine UV…et je trouve que cela rend bien (question de goût…très personnel…). Sur cette fiche, le tag est orange, mais libre à vous de changer la couleur !!! J’ai également utilisé du dubbing de phoque pour son aspect soyeux et « vivant » une fois dans l’eau…là encore libre à vous !!! Le flytying a cela de magique qu’il permet de laisser libre cours à son imagination et à ses envies…

Montage :

ntp1

Positionner la bille sur l’hameçon et l’hameçon sur l’étau, l’œillet vers le bas, ce qui facilite (selon moi) le positionnement du tag). Former le tag comme une petite boule au niveau de la courbure, whip finish et couper le fil ; Déposer une goutte de résine UV, la répartir sur tout le tag, et passer aux UV.

ntp2

Fixer la soie de montage et la ramener juste devant le tag.

ntp3

Fixer 4 à 6 herls de faisan, pointes vers l’oeillet, puis le tinsel (entre les herls et le tag : Pour cela, je fais un tour de soie derrière le point de fixation des herls, puis, je passe devant, et ligature le tinsel sur toute la longueur de la hampe).

ntp4

Former un sous-corps conique avec la soie de montage.

ntp5

Enrouler les herls et fixer par 2-3 tours de soie de montage.

ntp6

Faire 4 enroulements (3 ou 5 c’est bien aussi …) dans le sens inverse de l’enroulement des herls. Fixer le tinsel par 2-3 enroulements de soie de montage. Couper l’excédent des herls et du tinsel.

ntp7

Fixer les herls de faisan qui serviront à faire le sac alaire.

ntp8

Avec un dubbing twister, faire un dubbing loop et y incorporer une mèche de dubbing de phoque.

ntp9

Vriller la mèche et former le thorax en rabattant les poils vers l’arrière à chaque tour. Fixer la mèche à dubbing par quelques tours de soie de montage et couper l’excédent.

ntp10

Rabattre les herls pour former le sac alaire, fixer par quelques tours de soie de montage. Couper les poils de phoque trop longs.

ntp11

Couper l’excédent, faire le nœud final.

Mouche terminée.