Accueil Montage mouche nymphe

Montage mouche nymphe

Fiche de montage : La G.P.T. (Giant Pheasant Tail)

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : Patpeche

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Droit hampe longue taille 14 (ces hameçons sont destinés au montage des streamers mais en taille 14, ils conviennent parfaitement à ce modèle).

– Cerques et corps : Fibres de faisan

– Fil : Soie de montage 8/0

– Cerclage : Tinsel cuivre

– Thorax : Plomb “sans plomb” taille moyenne et Dubbing de lièvre rouille

Utilisation :

Si l’on regarde la taille des larves que la pheasant tail est supposée imiter, on se rend compte que la taille que je propose est beaucoup trop grande. Cependant, il est des cas où j’apprécie particulièrement ce modèle. Bien sûr, pas en période d’étiage dans quelques cm d’eau claire où certains pêcheurs “descendent” sur des hameçons 22 ou 24.

Mais en début de saison ou dans des eaux relativement hautes au courant soutenu, elle m’a souvent bien aidé. J’aime bien aussi la nouer en pointe d’un “train” de mouches noyées en réservoir.

Montage :

gpt1

Faire quelques enroulements de fil lest sur la hampe en laissant un petit espace libre à l’oeillet.

gpt2J’ai utilisé ce fil lest sans plomb (repéré au SANAMA) pour réaliser cette mouche. Nous y reviendrons bientôt en lui consacrant une fiche test.

gpt3Ajouter quelques tours sur les premiers enroulements (réaliser cette mouche en plusieurs lestages).

gpt4Passer le “plomb” à la cyano, laisser sécher.

Fixer la soie de montage et aller à la courbure.

gpt5Fixer quelques herls pris sur une plume de queue de faisan.

gpt6Fixer le fil de cuivre qui servira à cercler le corps. Aligner la pointe du cuivre sur la hampe au niveau du lestage, cela vous servira pour le sous-corps.

gpt7Faire un sous-corps avec la soie de montage. Faire un épaulement au début du lestage pour avoir un corps “sans cassure”. Arrêter la soie à l’endroit où vous voulez démarrer le thorax.

gpt8

Enrouler les fibres de faisan (maintenir à chaque tour avec l’autre main pour que les tours soient bien serrés). Arrêter avec la soie de montage.

gpt9 Cercler en sens inverse avec le fil de cuivre. Arrêter avec la soie de montage. Couper l’excédent de cuivre et de faisan.

gpt10

Sur une plume de queue de faisan, prélever un bande d’environ 1 cm de large. La fixer par le milieu et la rabattre vers l’arrière.

gpt11

Préparer une mèche de dubbing.

gpt12

Enrouler le dubbing. Rabattre le faisan vers l’avant et arrêter avec quelques tours de soie de montage.

gpt13

Relever les fibres de faisan et faire quelques tours avec la soie de montage (d’où l’importance de laisser un petit espace entre l’oeillet et le lest).

gpt14

Couper les fibres de faisan le plus ras possible.

gpt15

Faire la tête avec la soie de montage. Noeud final. Une goutte d ecyano.

Mouche terminée.

 

Fiche de montage : Perdigone

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : SPent82

Mouche réalisée pour le test matériaux de montage « Thorax tungstène JMC ».

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Standard taille 16

– Bille/thorax : Thorax tungstène JMC couleur Or N°2

– Corps : Tinsel holographique noir

– Cerques : Fibres de plume de coq Pardo

– Fil : Soie de montage Orange 8/0 

Conseils, utilisation :

Nymphe perdigone réalisée pour le test du thorax Tungstène JMC.

Montage :

Perdigone 001Sur un hameçon taille 16, placer un thorax tungstène JMC couleur Or en taille 2. Le coller à l’aide d’une colle cyanolite de manière à faciliter le montage.

 

Perdigone 002Faire une longueur de hampe avec la soie de montage en effectuant des enroulements successifs.

 

Perdigone 003A la courbure de l’hameçon, positionner par 3 ou 4 tours de soie de montage une pincée de fibres prélevées sur une plume de coq pardo. Régler la longueur des cerques à environ la longueur de la hampe.

 

Perdigone 004Fixer solidement les fibres de pardo en remontant la soie de montage vers le thorax et en formant un corps légèrement conique par des enroulements successifs. Couper l’excédent des fibres de pardo.

 

Perdigone 005Au niveau de la courbure, fixer solidement un tinsel holographique noir et ramener la soie de montage sur le thorax tungstène.

 

Perdigone 006Exécuter les enroulements du tinsel holographique noir sur l’ensemble du corps. Fixer solidement par plusieurs tours de soie de montage.

 

Perdigone 007Couper l’excédent du tinsel. Effectuer une dizaine de tours (à spires jointives) de la soie de montage en remontant sur le thorax. Faire 2 demi-clefs en guise de nœud final. Couper la soie de montage.

 

Perdigone 008-1 Passer un petit coup de marqueur indélébile noir sur le thorax.

 

Perdigone 009Vernir l’ensemble de la nymphe. Perdigone terminée !

Vidéo de montage : La Holo blanche

Voici une nouvelle vidéo de montage.

nympheholo

Merci à Yannick de nous proposer ce montage.

Montage d’un Perdigon Holo

Après nous avoir monté un premier modèle de Perdigon,  Jean-Marc récidive et “se met à l’étau” pour un nouveau modèle : le Perdigon holographique.

Sur les conseils avisés de Thierry, j’ai changé l’orthographe (pas de “e” à la fin) et le genre (mis le mot au masculin) dans l’article mais pas dans la vidéo, ça fait quelques temps qu’elle est prête ;-).

 Conseils, utilisation :

C’est une mouche à utiliser en pointe en nymphe à vue ou en potence en nymphe au fil.

  Matériaux nécessaires :

Hameçon  :  Standard taille 16

Sous-corps : Soie de montage

Cerques : Quelques fibres de micro-fibbet

Tête : Bille tungstène

Corps : Tinsel holographique

Finition : Colle UV

 

Fiche de montage : Perdigon translucide

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : Xav06

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Standard taille 14 ou 16

– Corps : Quilll de paon ébarbé

– Tête : Bille de verre et bille tungstène (ou laiton)

– Fil : Soie de montage 8/0

– Cerques : à votre convenance (fibres synthétiques ou naturelles : ici en pardo, mais j’utilise aussi volontiers des soies de pinceaux trouvés dans les boutiques de loisir créatif…)

Résine UV, vernis incolore, vernis noir (ou feutre indélébile noir)

Montage :
perd1

Positionner les deux billes (laiton ou tungstène, et bille de verre) sur l’hameçon. Il est possible de jouer sur la taille des billes respectives, de façon à mettre – par exemple- une grosse bille de verre en tête (vers l’oeillet) et une bille lestée de plus petit diamètre derrière. Couleur des billes à moduler de façon (presque) infinie. Possibilté également d’intégrer quelques paillettes holographiques à ce stade, mais sans pour autant que cela ne masque le côté translucide de la perle de verre.

perd2

Réunir les deux billes en une seule à l’aide d’une résine UV un peu épaisse. Ne pas hésiter à s’y prendre en plusieurs fois de façon à façonner une bille bien sphérique.

perd3

Fixer et amener la soie de montage à la courbure.

perd4

Fixer les cerques.

perd5

Après avoir coupé l’excédent des cerques, former une légère conicité juste derrière la bille, et ramener la soie à la courbure.

perd6

Fixer un herl de paon ébarbé, la partie fine vers l’œillet, et ramener la soie de montage juste derrière la bille.

perd7

Faire les enroulements en spires jointives avec le quill et le fixer juste derrière la bille.

perd8

Couper l’excédent de quill, faire le nœud final. Passer une couche de résine UV et durcir à la lampe UV.

perd9

Passer une couche de vernis incolore et quand celle-ci est sèche, déposer une goutte de vernis noir sur le dessus de la tête (avant d’acheter du vernis noir, je faisais cette tache noire avec un feutre indélébile, que je recouvrais ensuite d’une goutte de vernis incolore).

perd10

Mouche finie.

 

 

Fiche montage : La mini-nymphe

Voici une nouvelle fiche montage proposée par Patpeche : La mini-nymphe

Mouche réalisée pour l’échange de mouche : Echange de juin 2016.

Fiche de montage : Nymphe biot d’oie

0

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : SPent82

Mouche réalisée pour le test matériaux de montage « les biots d’oie ».

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Standard H16

– Lestage : Fil de plomb fin

– Cerques : Biot d’oie noir

– Corps : Biot d’oie noir

– Sac alaire : Biot d’oie noir

– Aile : Biot d’oie rouge

– Fil : Soie de montage noire 8/0 

– Thorax : Dubbing Antron noir

Conseils, utilisation :

Une petite nymphe réalisée pour le test des biots d’oie.

Ce montage vous permettra de voir, sur une seule mouche, une bonne partie des utilisations possibles des biots d’oie.

Montage :

NB2 001Sur un hameçon taille 16 standard, effectuer 5 tours de fil de plomb fin. Fixer à la superglue.

 

NB2 002Faire des enroulements de soie de montage sur la longueur de la hampe de l’hameçon.

 

NB2 003Prélever 2 biots d’oie noirs.

 

NB2 004Positionner les 2 biots d’oie noirs l’un sur l’autre à la courbure de l’hameçon. Régler la longueur à environ une longueur de hampe.

 

NB2 005A la courbure de l’hameçon, fixer solidement par la pointe un autre biot d’oie noir. Ramener la soie de montage derrière le fil de plomb en formant un petit corps conique. Couper l’excédent des 2 biots d’oie formant les cerques.

 

NB2 006Effectuer l’enroulement du biot d’oie pour former le corps. Fixer solidement par des enroulements successifs de soie de montage. Couper l’excédent.

 

NB2 007Sur le dessus du fil de plomb, positionner à plat un biot d’oie noir. Fixer solidement par des enroulements de soie de montage.

 

NB2 008Poisser la soie de montage. Y vriller avec les doigts un dubbing Antron noir.

 

NB2 009Faire les enroulements du dubbing de manière à former un thorax proportionnel à la taille de la nymphe.

 

NB2 010Prélever 2 biots d’oie rouges. Positionner les 2 biots d’oie de part et d’autre du thorax, pointes vers l’arrière. Régler la longueur. Fixer solidement par des enroulements de soie de montage.

 

NB2 011Couper l’excédent des 2 biots d’oie rouges.

 

NB2 012Vue de dessus.

 

NB2 013Rabattre le biot d’oie noir pour former le sac alaire. Fixer par des enroulements de soie de montage.

 

NB2 014Couper l’excédent du biot d’oie noir. Former un petite tête ronde par des enroulements de soie de montage.

 

NB2 015Faire 2 demi-clefs en guise de nœud final. Un peu de vernis sur la tête. Couper la soie de montage.

Mouche terminée.

Fiche de montage : Nymphe tag et phoque

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : Xav06

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Courbe, taille à votre convenance (ici en 16)

– Cerques et corps : 4-5 fibres de faisan

– Tête : Bille tungstène, laiton ou autre, de la couleur que vous voulez, de la taille adaptée a votre hameçon.

– Fil : Soie de montage 8/0

– Cerclage : Tinsel

– Thorax : Dubbing de phoque

– Sac alaire : Fibres de faisan

– Résine UV

Utilisation :

L’envie m’est venue de donner un aspect translucide aux classiques tags que l’on peut mettre sur des nymphes. Pour cela, j’ai tenté de recouvrir le tag avec de la résine UV…et je trouve que cela rend bien (question de goût…très personnel…). Sur cette fiche, le tag est orange, mais libre à vous de changer la couleur !!! J’ai également utilisé du dubbing de phoque pour son aspect soyeux et « vivant » une fois dans l’eau…là encore libre à vous !!! Le flytying a cela de magique qu’il permet de laisser libre cours à son imagination et à ses envies…

Montage :

ntp1

Positionner la bille sur l’hameçon et l’hameçon sur l’étau, l’œillet vers le bas, ce qui facilite (selon moi) le positionnement du tag). Former le tag comme une petite boule au niveau de la courbure, whip finish et couper le fil ; Déposer une goutte de résine UV, la répartir sur tout le tag, et passer aux UV.

ntp2

Fixer la soie de montage et la ramener juste devant le tag.

ntp3

Fixer 4 à 6 herls de faisan, pointes vers l’oeillet, puis le tinsel (entre les herls et le tag : Pour cela, je fais un tour de soie derrière le point de fixation des herls, puis, je passe devant, et ligature le tinsel sur toute la longueur de la hampe).

ntp4

Former un sous-corps conique avec la soie de montage.

ntp5

Enrouler les herls et fixer par 2-3 tours de soie de montage.

ntp6

Faire 4 enroulements (3 ou 5 c’est bien aussi …) dans le sens inverse de l’enroulement des herls. Fixer le tinsel par 2-3 enroulements de soie de montage. Couper l’excédent des herls et du tinsel.

ntp7

Fixer les herls de faisan qui serviront à faire le sac alaire.

ntp8

Avec un dubbing twister, faire un dubbing loop et y incorporer une mèche de dubbing de phoque.

ntp9

Vriller la mèche et former le thorax en rabattant les poils vers l’arrière à chaque tour. Fixer la mèche à dubbing par quelques tours de soie de montage et couper l’excédent.

ntp10

Rabattre les herls pour former le sac alaire, fixer par quelques tours de soie de montage. Couper les poils de phoque trop longs.

ntp11

Couper l’excédent, faire le nœud final.

Mouche terminée.

 

 

 

Nymphe BILLE NOIRE

Voici une nouvelle fiche montage proposée par Spent82.

Fiche de montage : Nymphe faisan rouge

Voici une nouvelle fiche montage proposée par SPent82 : Nymphe faisan rouge

Réseaux Sociaux

2,464FansJ'aime
610SuiveursSuivre