Dynamisme et nouveautés pour le concours de coqs de Neuvic

946

Le 1er mai 2018 avait lieu de 41 ème concours de coqs de pêche de Neuvic.

Avant d’y revenir en images, j’aimerais remercier Jaqueline Gout, la présidente, qui m’a accordé du temps pour commenter cette édition.

Changements au niveau du jury : De nouveaux membres ont été intégrés pour, je cite Jacqueline : « avoir des yeux nouveaux qui font des commentaires intéressants et qui font avancer les choses. Nous avons choisi des gens qui ont « l’oeil mouche ».

Cette édition faisait preuve de dynamisme en ouvrant cette année le concours au coqs roux et miel. Même si il n’y en avait pas sur le podium, nous avons pu voir de très jolis coqs.

Cette année, 25 éleveurs ont présenté 130 coqs et 20 poules.

Une fois la « première cotation » effectuée, les 5 premiers de chaque catégorie sont à nouveau revu ensemble par le jury. Cela permet de confirmer le classement (ou parfois de le modifier) en étant sûr de juger au plus juste.

Comme tous les ans depuis 1996, Henri Testanier était présent pour un concours de montage de mouches.

Bien sûr, il était possible de faire « ses courses ».

Le palmarès :

Charles Gaidy, Président du jury, dans son discours de clôture, rendait hommage à tous ceux qui perpétuent la tradition des coqs Limousins.

Catégorie coqs adultes :
1ER prix d’excellence : Laurent Val
2ème Grand prix de championnat : Mr Cluniat
3ème Grand prix d’honneur : Val Joseph

Le vainqueur du concours.

Catégorie Jeunes coqs :
1 er Prix : Mr Laval Frédéric
2ème : Laval Maxime
3ème : Garillon Timothée

Catégorie Elevage :
1er : Val Laurent
2ème : Cluniat
3ème  : Isabet

Catégorie jeune éleveur :
Vainqueur : Laval Joseph

Catégorie poules :
1er : Mr Pavot
2ème : Mme Gérardot
3ème : Roux Serge

Conclusion :

A titre personnel, plus je côtoie ces passionnés que sont les éleveurs de coqs de pêche et plus je suis admiratif quand je vois la qualité de leur travail.

Ce qui est réconfortant, c’est de voir de (très) jeunes éleveurs emboîter le pas de leurs aînés. Quand les noms de famille de ces Jeunes nous « parlent » déjà (Val, Laval), nous pouvons être sûrs qu’ils sauront se faire rapidement un prénom et porter haut les couleurs du coq Limousin.

Et pour finir, le mot de la Présidente : « Nous réfléchissons à l’organisation d’un mini-salon libre échange-brocante » (le dynamisme toujours …).

Rendez-vous en 2019 pour la 42 ème.

Patrick