Montage : Noyée orange perdrix

1097

Voici une nouvelle fiche montage proposée par Patpeche : La Noyée corps orange perdrix.

Les matériaux

– Hameçon : Fort de fer taille 10 à 14

– Corps et tête : Soie de montage orange 6/0

– Cerclage : Tinsel or

– Collerette : Plume de perdrix

– Thorax : Dubbing de lièvre orange

Conseils, utilisation

Difficile, à part peut-être quelques modèles de couleur noire, de trouver plus classique en terme de mouche noyée que cette « orange partridge ».

Voici un modèle que j’utilise en sauteuse. C’est pour cela que je ne la monte pas en taille d’hameçon plus grande que le 10.

La perdrix est très mobile et confère à cette mouche une efficacité redoutable.

Attention, les touches peuvent être très violentes.

Montage

Fixer le fil de montage (utiliser un fil assez gros comme du 6/0. Je n’en avais plus et j’ai pris du 14/0, ce qui demande beaucoup plus de tours). Après quelques tours, couper l’excédent.

Ramener le fil à la courbure et fixer le tinsel or qui servira à cercler le corps (à défaut, utiliser du fil de cuivre).

Faire le corps. Laisser le fil de montage en attente.

Cercler avec le tinsel. Arrêter et couper. Si vous destinez cette mouche aux truites, vous pouvez consolider en vernissant le corps (ou en passant une couche de cyano). Cette étape est inutile si vous voulez pêcher les ombres.

Poisser le fil et y fixer un dubbing de lièvre orange.

Twister le dubbing.

Enrouler le dubbing pour faire le thorax. Fixer, par la pointe, devant celui-ci, une plume de perdrix (taille en fonction de l’hameçon). Couper l’excédent.

Enrouler la plume. Arrêter avec la soie de montage et couper l’excédent.

Faire le noeud final. Couper le fil de montage.

Avec un petit tube plastique, rabattre les fibres vers l’arrière pour pouvoir mettre un peu de vernis ou de colle cyano sur la tête.

Mouche terminée.