No-kill d’Arvis sur la Vézère (19 Bugeat)

5959

L’AAPPMA de Bugeat a mis en place depuis quelques années 3 parcours no-kill. J’ai déjà présenté celui sur la Petite Vézère dit no-kill du Moulin de Barthou.

Voici une présentation du no-kill d’Arvis, situé sur la Vézère, illustrée en fin d’article par une vidéo qui vous donnera un aperçu du site et des poissons.

Un parcours situé dans un bel environnement.
Un parcours situé dans un bel environnement.

Il y a plusieurs possibilités de parking. Côté du camping du Luc ou en face à un endroit très connu car très bien aménagé (tables de pique-nique et aussi très souvent présence de poissons sur le plat devant les tables).

Le plat "des tables"
Le plat “des tables”

Les coordonnées gps : 45°35’31.6″N, 1°55’11.9″E

Ce parcours présente la particularité d’être empoissonné plusieurs fois par an avec des truite arc-en-ciel (de 800 g à 1,5 kg).

Le parcours :

L’aval du parcours se compose de grands plats et la rivière est assez large.

Le bas du parcours.
Le bas du parcours.

Il abrite une population correcte de farios qui sont souvent “gobeuses”. Attention, elles sont très rapides ;-).

Fario du bas du parcours.
Fario du bas du parcours.

Il y a bien entendu aussi des arcs sur cette partie. Surveiller attentivement la rivière car elles peuvent se tenir à 10 cm de la berge et faire de minuscules gobages. Prospecter aussi sous le feuillage des arbres qui avance au-dessus de l’eau.

Une belle arc que Stephan  est allé "chercher" sous les branches.
Une belle arc que Stephan est allé “chercher” sous les branches.

Sur le haut du parcours, il me semble que les arcs sont plus nombreuses que les farios.

Comment les pêcher ? Ces poissons peuvent être faciles à prendre (notamment si ils ont été introduits il y a peu). Par contre au bout de quelques semaines, ils deviennent suffisamment retors pour rendre la pêche intéressante.

De ce que j’ai pu remarquer sur les quelques sorties faites cette saison : en journée si absence de gobages, il faut essayer de les repérer. Il se tiennent souvent sur les bordures et réagissent bien à un petit streamer ou à une nymphe.

Le soir (ou en journée si gobages), c’est souvent la sèche qui marche le mieux. Et puis c’est tellement agréable ;-)). Sur des poissons un peu “anciens”, ça peut devenir un vrai casse-tête de trouver la bonne imitation et ne ressemble en rien à de la “pêche de cirque”.

Belle arc prise par Xavier au coup du soir. Ca rattrape de ses "malheurs" de la vidéo.
Belle arc prise par Xavier au coup du soir. Ca rattrape de ses “malheurs” de la vidéo.
Réglementation :

Des panneaux demandent d’utiliser une carte de graciation, cette mesure n’est plus en vigueur. Vous pouvez pêcher sans souci. Les coupons journaliers avaient été instaurés à la mise en place des no-kill pour avoir une idée de leur fréquentation.

La carte n'est plus obligatoire.
La carte n’est plus obligatoire.

– la réglementation a changé et seule la pêche à la mouche est désormais autorisée.

– La rivière est en 1 ère catégorie et c’est cette réglementation qui s’applique (présence de perches sur le parcours).

La vidéo :

Cette vidéo a été réalisée au cours de plusieurs sorties en juin-juillet 2014. Merci à tous ceux qui ont participé.

On en parle dans le forum Voyages.

Patrick