RISE 2018 : Toutes les infos … et même plus

470

Gobages est partenaire du RISE depuis le début de l’aventure. Forcément, ça crée des liens et chaque rencontre avec l’équipe du RISE est synonyme de bons moments partagés.

Ca se passe souvent autour d’un bon « casse-croûte » et nous en profitons pour discuter à n’en plus finir sur notre passion. Lors du dernier CNPL de Clermont-Ferrand, nous avons respecté la tradition et j’ai profité de l’occasion pour questionner Pierre, Sébastien et Jean-Yves sur l’édition 2018 de ce festival devenu culte pour tous les moucheurs.

Les lieux et dates :

  • Jeudi 8 Février : Cambo Les Bains (64) à 20H30
  • Vendredi 9 Février : Oloron (64) à 20H30
  • Dimanche 11 Février : Muret (31) à 20H30
  • Jeudi 15 Février : Chaumont (52) à 20H00
  • Jeudi 22 Février : Tulle (19) à 20H30
  • Vendredi 23 Février : Niort (79) à 20H00
  • Samedi 24 Février : Carhaix (29) à 10H30
  • Dimanche 25 Février : Carhaix (29) à 10H30
  • Jeudi 01 Mars : Aubenas (07) à 20H00
  • Vendredi 02 Mars : Le Puy En Velay (43) à 20H30
  • Samedi 03 Mars : Beaurepaire (38) à 20H30
  • Dimanche 04 Mars : Fillinges (74) à 15H00
  • Dimanche 04 Mars : Fillinges (74) à 18H00
  • Mardi 06 Mars : Gap (05) à 20H30
  • Jeudi 08 Mars : Paris (75) à 19H00
  • Jeudi 08 Mars : Dijon (21) à 20H00
  • Jeudi 22 Mars : Mende (48) à 20H30

Pour prendre vos billets, il vous suffit d’aller sur le site films-de-peche.fr.

Le programme :

Cette année encore, le choix a été judicieux avec des films très différents.

A noter que 2 « films surprise » seront projetés lors des séances.

Les commentaires de « l’équipe RISE » sur la sélection 2018 :

Selon Yves, ce qui est très intéressant pour cette édition, c’est qu’en plus de la pêche qui est bien sûr très présente, chaque film raconte une aventure humaine forte. Et il appuie son propos en me citant  » Adranangoo : mélange intéressant entre un jardin écologique et la pêche, Les Etendards d’automne, un film « pas égoïste », c’est un vrai guide, Au fil de l’Ardèche, c’est intéressant parce que c’est chez nous et un seul mot pour Ponoï River : magnifique !!  »

Même son de cloche du côté de Pierre :

– Adranangoo : La plus grande ferme bio d’Australie. La liaison entre les peuples natifs et un modèle économique respectueux est très intéressante.

– The Guardian : C’est un peu le même ordre d’idée que le premier. Il montre la façon dont les Amérindiens se sont réappropriés leurs rivières.

–  Au fil de l’Ardèche : C’est un film issu d’un documentaire. J’ai bien accroché sur ce film qui met en exergue la relation entre deux copains autour de notre passion.

– Les Etendards d’automne : Mathias (ndlr : Mathias Parre), il me fait marrer. Il est d’une humilité et d’une modestie incroyables. Sans avoir vu les images, je savais que c’était magnifique. J’ai reçu les images « ric-rac » et je suis transporté : poésie, actions de pêche en vues aériennes, c’est bluffant.

– Hang Tight : Humour noir, grosse dérision. Ne raconte pas l’histoire pour laisser la surprise aux spectateurs. (ndlr : bien sûr que je ne vais pas la raconter LOL)

Quelques teasers (pour patienter) :

Je pense que l’on va encore passer de bons moments en attendant d’aller à la pêche …

Patrick