Technique : Pêche en noyée à la canne à 2 mains

1639

Pêcher la truite et l’ombre avec une canne à deux mains, vous n’y avez sûrement jamais pensé.

Et pourtant, dans la vieille tradition Limousine, les pêcheurs utilisaient « la Pelaude » (du nom des habitants d’Eymoutiers, cité bâtie sur les bords de la Vienne). Cette grande canne « molle » (10,5 ou 11 pieds) leur permettait de promener leurs trains de mouches noyées devant les postes à truites.

Claude Ridoire, pêcheur de saumons émérite, pratique depuis longtemps sur nos grandes rivières la pêche avec une canne à deux mains. Associée à une soie légère, cette technique lui permet chaque année de toucher de nombreux et beaux poissons, truites ou ombres.

Il nous présente le matériel et la technique dans une vidéo que nous avons tournée en automne sur les bords de la Dordogne.

Malheureusement, la météo ne nous a pas permis de mettre en boîte toutes les images que l’on souhaitait. Il faut dire que l’on avait choisi le seul jour de l’automne où il a plu (et vraiment plu…).

Cela ne l’empêche pas de vous présenter le matériel (canne, soie, bdl) et de montrer canne en mains ce que l’on peut en obtenir.

On a d’ores et déjà décidé de tourner la suite cette année, en espérant une météo plus favorable.

Bon visionnage,

Patrick