Recherche : news du mois de pour l'année
pour la rivière
pour la région | Les dernières news.

Saumons irlandais

Le 28/09/2007 Erriff - Irlande
Saumons irlandais
Cette ann?e, pour entretenir ma saumonite, qui j?esp?re ne gu?rira jamais, c?est en Irlande que j?ai choisi d?aller mouiller mes mouches. A mon arriv?e sur place, le guide qui doit m?accompagner pour mes premi?res journ?es ne se montre pas tr?s optimiste : il n?a pas plu depuis pr?s d?un mois, fait exceptionnel pour un mois de septembre, les rivi?res que je dois normalement p?cher sont au plus bas, et la faiblesse des niveaux a stopp? les remont?es de poissons frais. Bref, si la situation n??volue pas, il faudra se rabattre sur la p?che en lac, du brochet et de la truite. Bref, le lot habituel du saumonier qui doit faire de la pluie son principal alli?. Pourtant, comme un signe du destin, la nuit qui suivra verra s?vir une formidable temp?te. Les trombes d?eau qui l?accompagnent font remettre la p?che au surlendemain, toutes les rivi?res des alentours ?tant sorties de leur lit. Le lundi dix-sept septembre, les choses ?tant rentr?es dans l?ordre, je me rends donc sur les berges de l?Erriff. Sur les conseils de mon guide, nous passons la partie amont du beat qui m?a ?t? attribu?, d?ailleurs occup?e par un autre p?cheur, pour nous rendre plus bas o? se trouvent des pools ? saumon r?sidents. En effet, d?apr?s lui, la crue est encore un peu trop r?cente pour que du poisson frais soit remont? aussi haut dans la rivi?re. Au bout d?une heure et demie de p?che, apr?s avoir peign? sans succ?s un gros virage profond et un courrant en pied de falaise, o? quelques poissons manifestaient leur pr?sence par des sauts sporadiques, mon guide m?entra?ne plus en aval, sur la t?te d?un superbe courrant, vif comme je les aime. Au troisi?me lancer, je ressens dans ma soie comme un gratouillis, comme l?impression d?avoir racl? une pierre, quelque chose qui m?a fait ferrer d?instinct, mais sans r?sultat, peut-?tre un peu vite. Nouveau lancer pour faire la m?me d?rive, m?me sensation au m?me endroit, mais, cette fois plus marqu?e. Je ferre et c?est au bout. Apr?s quelques minutes de bagarre, je mettrai au sec mon premier saumon irlandais, un joli grisle de pr?s de 70 cms. Impossible de d?crire les sentiments qui se sont empar?s de moi ? cet instant, sachant que mon dernier et premier saumon remonte ? cinq ans, n?ayant l?occasion de me mesurer ? ce poisson que quelques journ?es par an. D?ailleurs, apr?s l?avoir rendu ? son ?l?ment, submerg? par l??motion, je ne suis plus capable de p?cher correctement, aussi, nous d?cidons de faire la pause casse-cro?te. Une fois remis de mes ?motions, la p?che peut reprendre. Presque aussit?t, ma mouche sera prise par un autre poisson, qui s?av?rera ?tre une truite de mer. Sur cette partie du parcours, le fort vent de travers qui s?est lev? rend la p?che difficile, mes capacit?s de lanceur n??tant pas ? la hauteur de ce qu?il faut mettre en ?uvre pour pr?senter la mouche dans de bonnes conditions. Je remonte donc sur le haut du parcours, plus abrit?, o? quelques saumons se manifestaient d?j? lors de mon premier passage. Ils sont toujours l? et quelques sauts, plus nombreux que le matin, rythment mes lancers et m?encouragent ? pers?v?rer. Apr?s un lancer un peu plus long que les autres devant un rocher immerg?, un petit grisle surgit de derri?re l?obstacle et s?empare de ma mouche avec violence, presque en surface. Le combat sera bref compte tenu de la taille de la b?te, moins de 50 cms, qui sera rapidement ?chou?e sur les galets et remis ? l?eau. Deux saumons dans la journ?e, je n?en esp?rait pas tant ! La journ?e s?ach?ve et nous remontons vers la voiture en passant rapidement quelques coups sur les pools, jusqu?? atteindre le dernier avant la limite amont de mon beat : un superbe trou profond, marqu? ? l?entr?e par un courrant violent et s??largissant ensuite en un courrant r?gulier. Mon guide m?explique comment l?aborder, en lan?ant carr?ment en travers pour laisser d?river la soie dans le profond o? stationnent les poissons, avant de commencer ? stripper lentement? Aussit?t, je met ses conseils ? ex?cution, apr?s quelques shoots d?essai, histoire de prendre la distance, je laisse filler ma soie qui, bient?t, se retrouve dans le profond en limite du courrant et parall?le ? ce dernier. Je commence ? stripper, un coup, deux coups? et c?est la touche, lourde, franche, puissante. Ma soie se tend, ma canne se courbe encore un peu plus ? chaque fois que le poisson sonde. Une averse arrive, mais je ne m?en rends m?me pas compte, focalis? sur le poisson qui ne veut pas se rendre et que je n?arrive pas ? amener en surface. J?en viendrai tout de m?me ? bout. Apr?s dix minutes, je tiendrai et admirerai un superbe m?le de 75 cms, b?card et parfaitement proportionn?, ? la robe d?j? color?e par son s?jour en rivi?re. Lui aussi rejoindra son pool, apr?s une petite s?ance de r?animation. Cette m?morable journ?e s?est termin?e sur cette prise et je me dois de remercier Jean-Philippe, mon guide, pour ses conseils, sa patience et sa gentillesse, bref, son professionnalisme. Sans lui, je n?aurais certainement pas connu le m?me succ?s. Par contre, je crois que question saumonite, c?est en train de s?aggraver !!!
auteur : midge


News 2001 - News 2002 - News 2003 - News 2004 - News 2005 - News 2006 - News 2007 - News 2008 - News 2009 - News 2010 - News 2011 - News 2012 - News 2013 - News 2014 - News 2015 - News 2016 - News 2017