CNPL 2019, quelques photos …

1359

Même si CNPL est l’acronyme de Carrefour National Pêche et Loisirs, il faut bien se rendre à l’évidence : la technique pêche qui a le vent en poupe depuis quelques années est le leurre.

Bassins pour démos de nage des leurres, stands de bateaux à X dizaines de milliers d’euros, les autres pêches à côté ne “pèsent pas lourd”. Il n’y avait pas ou peu de stands pêche au coup ou carpe.

 Et la mouche dans tout ça ?

En l’absence des grosses pointures (qui a priori, se réservent pour le SANAMA) certains “irréductibles” sont toujours là. Heureusement, car il aurait été difficile d’acheter une pochette d’hameçons ou de billes 2,8 😉

Petit retour en images, évidemment pas exhaustif :

Stands des fédés à l’entrée.

JMC était absent du salon mais présentait sa gamme de float-tubes avec des modèles solides et confortables.

Plus une sorte de kayak de pêche que l’on peut équiper d’un moteur électrique et où l’on peut pêcher debout.

On pouvait glaner des renseignements pour des destinations pêche plus ou moins lointaines.

Quelques fidèles : Field and fish,

Jean-Benoît Angely proposait tout le nécessaire de pêche et de montage.

Un super spot de pêche au fond du salon.

Beaucoup de monde sur le stand Rodhouse, il a fallu que je me faufile pour prendre la photo.

Un site internet présent en chair et en os ;-))

Etonnant, l’endroit où il y a le plus de cannes à mouches, n’est peut-être pas celui auquel on pense …

Il y a même les moulinets et les soies développés selon les critères de Claude Ridoire.

Une partie de la nouvelle équipe du RISE. Je n’en dis pas plus, je vous en reparle très bientôt et vous donne toutes les infos sur le RISE 2019.

Et quelques guides … Thierry

Le Cantal sur un plateau avec Thomas,

Jean-Pierre, une leçon en direct sous l’oeil attentif des spectateurs 😉

Et Guillaume qui a eu la gentillesse de me faire essayer sa dernière réalisation : une canne 9 pieds soie de 5 montée sur un blank français de très grande qualité, une tuerie. Un faux lancer et j’étais sur le stand de l’autre côté de l’aire de lancer ;-).

Beaucoup de monde sur le stand Pêche Mouche,

Voilà un petit tour d’horizon rapide du salon et il ne faut surtout pas oublier que c’est l’occasion de revoir les copains, Anne-Marie, Didier, Laurent, Dominique et bien d’autres et de rencontrer des Gobnautes que l’on ne connaît qu’à travers leur pseudo comme Philippe. Cela permet de parler pêche, de programmer des sorties en commun. Bref, c’est “presque” comme si on était au bord de l’eau …

Nous serons, en principe, au SANAMA et vous ferons vivre ce qui sera vraisemblablement le salon mouche français de l’année.

A bientôt,

Patrick