Salon Muret 2018 : Le compte rendu

627

Le week-end du 10 et 11 février, le Collectif Clubs Mouches 31 organisait son deuxième salon « amical et artisanal de la pêche à la mouche artificielle ».

J’ai eu le plaisir d’y passer les deux jours et je vous propose donc un petit compte rendu de cette manifestation.

Mais avant les photos, quelques mots de Jean-Pierre Jenn (président du Collectif), à qui j’ai demandé de nous présenter le Collectif.

– Le Collectif est une association qui regroupe 6 clubs de pêche à la mouche de Haute-Garonne. Depuis hier, un septième (club mouche Airbus) est officiellement venu rejoindre le Collectif.

Le but de l’association est de « promouvoir la pêche à la mouche, au masculin et au féminin, et de défendre les rivières contre tout impact qui pourrait nuire au cours d’eau ».

L’association n’est pas agréée « protection des milieux », ce qui nous gêne parfois pour la reconnaissance et les actions juridiques mais ne nous empêche pas d’agir.

L’association a été créée en 2008 suite à la décision de la fédération 31 de baisser la maille de la truite. Depuis 10 ans, nous attaquons en justice systématiquement les ARP (arrêtés préfectoraux de pêche). Nous avons gagné tous les procès mais comme il y a du retard, ces décisions interviennent après coup.

Pour l’instant, nous avons gagné jusqu’à l’arrêté de 2015. Hélas, la fédé31 et la DDT continuent de prendre les mêmes arrêtés.

Tous les membres des clubs du Collectif ont pris conscience que la protection de nos cours d’eau passe par la reproduction naturelle des salmonidés.

La mesure de l’arrêté (baisse de la maille) qui selon le Directeur Technique de la fédé devait favoriser les pêcheurs avec « une truite de plus dans le panier », ne correspond pas, pour nous, à la préservation de l’espèce.

Pour en revenir au salon :

il s’agit de la deuxième édition :

–  Nous sommes passés de 640 à 2400 m2 et de 28 à 60 exposants.

– Je pense que nous aurons eu à la fin du week-end environ 2500 visiteurs.

– Il faut remercier les 30 bénévoles qui œuvrent pour la réussite de ce salon. Les retours que j’ai des exposants sont d’ores et déjà très favorables (ndlr : je l’ai moi aussi constaté tout au long du week-end).

Je voudrais remercier les sponsors et la société Picto Toulouse qui a assuré toute la décoration de la salle, les flyers et les affiches.

Question : Y aura-t’il une troisième édition ?

Je pense que oui, car j’ai discuté avec les bénévoles qui sont partants pour 2020 ainsi que la mairie de Muret qui y est très favorable.

Jean-Pierre, un dernier mot ?

Notre objectif est que le salon organisé par le Collectif devienne le 1er salon de pêche à la mouche en Occitanie.

Merci beaucoup, bravo et bon courage à tous les bénévoles.

Quelques photos : Je ne peux bien sûr pas mettre tous les stands, je vous propose donc quelques images qui devraient vous donner une idée de l’ambiance du salon

Les démonstrations :

Glenda Powell et le lancer Spey assistée pour la traduction de Daniel (Club des Saumoniers).

Yannick Rivière : même à genou, on peut contrôler sa dérive …

Vif succès pour toutes les démos.

De bien belles choses vues ici ou là :

Une équipe au top :

Montage mouches :

Un grand bravo au « team Black Cats » qui initie petits et grands.

Démonstration de montage sur l’estrade avec projection vidéo.

Des guides et des destinations de rêve :

Du matériel :

Et encore :

Défense des rivières Ariégeoises

Le RISE avec la projection à Muret le dimanche soir.

Hervé Thomas, éditions « Fil de Pêche, et un petit scoop, la sortie du Tome 3 des carnets de pêche pour la fin de l’année.

Et bien sûr la convivialité :

Pique-nique « Gobages » le samedi midi…

Le plaisir de revoir des copains : Avec François (Dipteria31) et Jean-Claude (Paco31) : plus de 50 ans de Gobages.com à nous 3 LOOL

Quand ton anniversaire tombe le jour du salon… Jean-Benoît débouche le champagne.

La seule crainte sur le salon, que la carte bleue ne chauffe à l’excès.

En ce qui me concerne, je suis resté raisonnable. Du matériel de montage pour réaliser quelques fiches que je ne manquerai pas de mettre en ligne dès qu’elles seront prêtes.

Un beau salon, à taille humaine, avec de vraies relations entre passionnés quel que soit le côté du stand où ils se trouvaient.

Merci à toute l’équipe du Collectif,

Patrick