Accueil Tags Montage de mouche

Tag: montage de mouche

Test Substiquill JMC

Test Substiquill JMC

Le produit emballé sous pochette plastique comprend 40 bandelettes prédécoupées de quills synthétiques en 2 tailles (20 de chaque largeur). Le test porte sur le modèle olive-noir.

bandelettes-de-quills-synthetiques-jmc-substiquill

La gamme présente une large palette de couleurs couvrant sans problème l’ensemble des teintes que nous utilisons pour le montage des mouches.

bandelettes-de-quills-synthetiques-jmc-substiquill-z-982-98288

UTILISATIONS :

Bandelettes prédécoupées de quills synthétiques. Très facile d’assemblage, le rendu est particulièrement réaliste. Produit idéal pour la réalisation de corps cerclés de sèches, émergentes et nymphes.

Chaque bandelette mesure 11 cm de long. Les bandelettes les plus larges font 1,1 mm. les bandelettes les plus fines font 0,6 mm. Une seule bandelette permet de réaliser 3 corps de mouche.

Les bandelettes sont très souples et légèrement élastiques, elles s’enroulent très facilement autour de la hampe de l’hameçon. Elle sont aussi et surtout particulièrement solides, ce qui est un réel avantage par rapport aux quills naturels et évite une opération de vernissage du corps parfois fastidieuse.

D’un point de vue esthétique, de légers pointillés viennent soutenir la couleur de base et le trait qui permet de simuler le cerclage est bien continu. L’aspect général est très légèrement brillant.

FICHE DE MONTAGE :

Pour vous montrer quelques utilisations possibles avec les Substiquills, j’ai réalisé deux fiches de montage comprenant quasiment les mêmes matériaux.

Un mouche sèche

OS 000

Une nymphe

PNO 011

 

L’AVIS DE SPENT82 :

Le Substiquill est, à mon avis, un produit très réussi. On pourrait au départ être un peu rebuté par le coté synthétique du matériau, mais c’est dans l’utilisation que l’on y trouve de grands avantages.

En premier lieu, il convient de louer la parfaite solidité des bandelettes. Combien de fois avons-nous «crisé» lors de la casse d’un quill naturel au moment des enroulements ???

La quantité de bandelettes dans le paquet permet de monter un très grand nombre de mouches ; j’ai monté 10 mouches sur des hameçons H16 et H14 en utilisant 3 bandelettes.

L’aspect esthétique est soigné et donne des réalisations avec de jolis corps très légèrement brillants du plus bel effet.

 

Les + du produit :

  • solidité ; souplesse ; élasticité ;
  • esthétique réussie
  • deux largeurs de bandelettes dans le sachet ;
  • palette de couleurs importante dans la gamme ;
  • quantité dans le sachet.

 

Les – du produit :

  • Vu le nombre de mouches réalisables avec les bandelettes contenues dans ce sachet, peut-être aurait-il été judicieux de proposer des sachets de 3 couleurs avec un peu moins de quantité pour chaque couleur, mais c’est vraiment pour pinailler.

 

note gobages 4*

 

 

Acheter en ligne BANDELETTES DE QUILLS SYNTHETIQUES JMC SUBSTIQUILL

Fiche de montage : Nymphe Substiquill

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : SPent82

Mouche réalisée pour le test matériaux de montage « Substiquill JMC ».

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Standard taille 20

– Lestage : Fil de plomb fin

– Corps : Substiquill JMC

– Thorax : poils d’oreille de chevreuil

– Cerques : Spinner tails

– Fil : Soie de montage noire 8/0 

Conseils, utilisation :

Nymphe réalisée pour le test du Substiquill JMC.

Montage :

PNO 001Sur un hameçon taille 20, faire 3 ou 4 mm d’enroulement de soie de montage.

 

PNO 002Par dessus l’enroulement de soie de montage, faire 2 ou 3 tours de fil de plomb fin.

 

PNO 003Fixer le fil de plomb fin en le recouvrant par des tours de soie de montage et amener la soie de montage à la courbure de l’hameçon.

 

PNO 004Positionner 4 ou 5 fibres de spinner tail marron à la courbure. Régler la longueur (un peu moins que la longueur de la hampe).

 

PNO 005Fixer solidement les fibres de spinner tail en les recouvrant et en remontant la soie de montage jusqu’au plomb. Couper l’excédent des fibres et ramener la soie de montage à la courbure en formant un corps légèrement conique par des enroulements successifs de soie de montage.

 

PNO 006Fixer solidement un Substiquill JMC olive/noir à la courbure de l’hameçon. Ramener la soie de montage au niveau du plomb en finissant de former le corps conique.

 

PNO 007Faire les enroulements à spires jointives du Substiquill. Fixer solidement la fin de l’enroulement par des tours de soie de montage.

 

PNO 008Couper l’excédent du Substiquill. Poisser la soie de montage puis y positionner avec les doigts quelques poils d’oreille de chevreuil.

 

PNO 009Exécuter les enroulements du poil d’oreille de chevreuil Fixer la fin de l’enroulement par des tours de soie de montage.

 

PNO 010Former une petite tête ronde par des enroulements successifs de soie de montage.
Faire 2 demi-clés en guise de nœud final.
Un peu de cyano ou de vernis sur la tête. Couper le fil de montage. Mouche terminée !

Fiche de montage : la noyée perdrix

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : J2M31

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Standard fort de fer taille 12

– Corps :  Soie floss rouge cerclée d’un tinsel rond argent

– Collerette : Plume de perdrix

– Tête : Soie de montage noire 8/0 

Vernis

Montage :

E1

Enrouler votre soie floss rouge jusqu’à la courbure

E2

Placer votre tinsel à l’arrière et revenir avec la soie floss jusqu’à l’oeillet sur 2 ou 3 allers-retours pour avoir un corps assez gros.

E4

Enrouler le tinsel jusqu’à l’oeillet et le bloquer. Faire une demi-clef avec la soie et couper.

E5

Vernir la totalité du corps de la mouche, laisser sécher.

E6

Démarrer la soie de montage à l’oeillet, mettre en attente.

E8

Prendre une plume de perdrix grise et la préparer comme sur la photo.

E9

Attacher la plume de perdrix par la pointe.

E10

Faire 2 ou 3 tours et bloquer la plume par 2 ou 3 demi-clefs.

Une goutte de vernis, votre mouche est maintenant terminée.

Fiche de montage : Perdigone

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : SPent82

Mouche réalisée pour le test matériaux de montage « Thorax tungstène JMC ».

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Standard taille 16

– Bille/thorax : Thorax tungstène JMC couleur Or N°2

– Corps : Tinsel holographique noir

– Cerques : Fibres de plume de coq Pardo

– Fil : Soie de montage Orange 8/0 

Conseils, utilisation :

Nymphe perdigone réalisée pour le test du thorax Tungstène JMC.

Montage :

Perdigone 001Sur un hameçon taille 16, placer un thorax tungstène JMC couleur Or en taille 2. Le coller à l’aide d’une colle cyanolite de manière à faciliter le montage.

 

Perdigone 002Faire une longueur de hampe avec la soie de montage en effectuant des enroulements successifs.

 

Perdigone 003A la courbure de l’hameçon, positionner par 3 ou 4 tours de soie de montage une pincée de fibres prélevées sur une plume de coq pardo. Régler la longueur des cerques à environ la longueur de la hampe.

 

Perdigone 004Fixer solidement les fibres de pardo en remontant la soie de montage vers le thorax et en formant un corps légèrement conique par des enroulements successifs. Couper l’excédent des fibres de pardo.

 

Perdigone 005Au niveau de la courbure, fixer solidement un tinsel holographique noir et ramener la soie de montage sur le thorax tungstène.

 

Perdigone 006Exécuter les enroulements du tinsel holographique noir sur l’ensemble du corps. Fixer solidement par plusieurs tours de soie de montage.

 

Perdigone 007Couper l’excédent du tinsel. Effectuer une dizaine de tours (à spires jointives) de la soie de montage en remontant sur le thorax. Faire 2 demi-clefs en guise de nœud final. Couper la soie de montage.

 

Perdigone 008-1 Passer un petit coup de marqueur indélébile noir sur le thorax.

 

Perdigone 009Vernir l’ensemble de la nymphe. Perdigone terminée !

Test Thorax tungstène JMC

Test Thorax Tungstène JMC

Le produit emballé sous pochette plastique comprend 10 thorax tungstène. Le test porte sur le modèle OR en taille 2.

 

Ce thorax tungstène se présente comme une bille allongée sous la forme d’une goutte d’eau, fendue sur les 3/4 de sa longueur et percée en son centre.

thorax-tungstene-or-jmc

UTILISATIONS :

Les thorax tungstène sont, bien sûr, adaptés au montage des nymphes.

La fente permet un positionnement aisé sur la hampe ainsi qu’une facilité de passage au niveau de la courbure de l’hameçon.

Cependant, au montage je vous conseille de coller le thorax sur la hampe à la cyanolite afin de le bloquer en position, sinon le thorax tourne facilement sur lui-même et devient difficile à positionner.

Avant collage du thorax :

Thorax tungstene or montage 1

Après collage du thorax :

Thorax tungstene or montage 2

La taille 2 des thorax tungstène que j’ai testée est bien adaptée aux hameçons N°12, 14 et 16.

 

FICHE DE MONTAGE :

Pour vous montrer l’utilisation des thorax tungstène, j’ai réalisé une fiche de montage d’un “perdigon”.

Thorax tungstene or nymphe

L’AVIS DE SPENT82 :

Ce produit est parfaitement adapté au montage des nymphes et perdigones.

Il permet d’alourdir vos nymphes sans pour autant grossir le diamètre des billes classiques, ce qui peut s’avérer être un bel avantage.

De plus, la répartition de la masse du thorax sur une longueur plus grande de la hampe de l’hameçon est intéressante.

La fente est à la fois un avantage et un inconvénient. Elle permet de passer facilement le thorax dans la courbure de l’hameçon, mais elle lui donne un peu trop de « liberté » sur la hampe au moment du montage.

 

Les + du produit :

  • Plus de poids sur les nymphes pour une taille équivalente à une bille classique ;
  • Ergonomie du thorax permettant une meilleure répartition du poids sur la hampe.

 

Les – du produit :

  • J’aurais apprécié un mélange de tailles dans le sachet (par exemple 3 thorax en taille 1, 3 en taille 2, etc.) permettant de monter des petites séries en tailles différentes d’une même mouche.

Gobages 3

 

Acheter en ligne THORAX TUNGSTENE OR JMC

 

Montage d’une fourmi “minute”

Vidéo d’un montage réalisé par Jean-Yves.

Conseils d’utilisation :

Tout le monde connaît ces moments exceptionnels où, pendant les chaleurs de l’été, les fourmis retombent en nombre sur l’eau. La rivière se met alors à “bouillir” et malheur au pêcheur négligent qui n’aura pas la bonne imitation dans sa boîte.

Le modèle proposé par Jean-Yves a l’avantage de se monter très rapidement. Vous pourrez ainsi le réaliser en tailles diverses, pour proposer plusieurs choix aux poissons.

 Matériaux nécessaires :

Hameçon  :  Standard taille 16

Corps : Foam noir

Tête : Soie noire

Collerette : Hackle noir

Aile  :  Z-lon blanc

Fiche de montage : Nymphe biot d’oie olive

0

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : SPent82

Mouche réalisée pour le test matériaux de montage « les biots d’oie ».

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : A œillet montant taille 18

– Bille : Tungstène couleur cuivre N°2

– Corps : Biot d’oie olive

– Fil : Soie de montage olive 8/0 

– Thorax : Dubbing Antron olive

Conseils, utilisation :

Une petite nymphe réalisée pour le test des biots d’oie. Ici, le biot est utilisé pour faire le corps de la nymphe.

Montage :

NB 001Sur un hameçon taille 18 à œillet montant, placer une bille tungstène couleur cuivre.

 

NB 002A l’aide de la soie de montage, bloquer la bille contre l’œillet en effectuant des enroulements successifs.

 

NB 003Former un corps conique pas des allers-retours de soie de montage sur la hampe de l’hameçon, puis ramener la soie à la courbure.

 

NB 004Prélever un biot d’oie olive.

 

NB 005Au niveau de la courbure, fixer solidement le biot d’oie par la pointe et ramener la soie derrière la bille.

 

NB 006Exécuter les enroulements du biot d’oie. Fixer solidement par plusieurs tours de soie de montage et couper l’excédent du biot d’oie.

 

NB 007Poisser la soie de montage. Y vriller avec les doigts une mèche de dubbing Antron Olive.

 

NB 008Effectuer les enroulements du dubbing de manière à créer un thorax proportionnel à la taille de la mouche.

 

NB 009Faire 2 demi-clefs en guise de nœud final. Un peu de vernis sur le nœud. Couper la soie de montage.

Mouche Terminée !

Fiche de montage : Nymphe biot d’oie

0

Voici une nouvelle fiche montage proposée par : SPent82

Mouche réalisée pour le test matériaux de montage « les biots d’oie ».

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon : Standard H16

– Lestage : Fil de plomb fin

– Cerques : Biot d’oie noir

– Corps : Biot d’oie noir

– Sac alaire : Biot d’oie noir

– Aile : Biot d’oie rouge

– Fil : Soie de montage noire 8/0 

– Thorax : Dubbing Antron noir

Conseils, utilisation :

Une petite nymphe réalisée pour le test des biots d’oie.

Ce montage vous permettra de voir, sur une seule mouche, une bonne partie des utilisations possibles des biots d’oie.

Montage :

NB2 001Sur un hameçon taille 16 standard, effectuer 5 tours de fil de plomb fin. Fixer à la superglue.

 

NB2 002Faire des enroulements de soie de montage sur la longueur de la hampe de l’hameçon.

 

NB2 003Prélever 2 biots d’oie noirs.

 

NB2 004Positionner les 2 biots d’oie noirs l’un sur l’autre à la courbure de l’hameçon. Régler la longueur à environ une longueur de hampe.

 

NB2 005A la courbure de l’hameçon, fixer solidement par la pointe un autre biot d’oie noir. Ramener la soie de montage derrière le fil de plomb en formant un petit corps conique. Couper l’excédent des 2 biots d’oie formant les cerques.

 

NB2 006Effectuer l’enroulement du biot d’oie pour former le corps. Fixer solidement par des enroulements successifs de soie de montage. Couper l’excédent.

 

NB2 007Sur le dessus du fil de plomb, positionner à plat un biot d’oie noir. Fixer solidement par des enroulements de soie de montage.

 

NB2 008Poisser la soie de montage. Y vriller avec les doigts un dubbing Antron noir.

 

NB2 009Faire les enroulements du dubbing de manière à former un thorax proportionnel à la taille de la nymphe.

 

NB2 010Prélever 2 biots d’oie rouges. Positionner les 2 biots d’oie de part et d’autre du thorax, pointes vers l’arrière. Régler la longueur. Fixer solidement par des enroulements de soie de montage.

 

NB2 011Couper l’excédent des 2 biots d’oie rouges.

 

NB2 012Vue de dessus.

 

NB2 013Rabattre le biot d’oie noir pour former le sac alaire. Fixer par des enroulements de soie de montage.

 

NB2 014Couper l’excédent du biot d’oie noir. Former un petite tête ronde par des enroulements de soie de montage.

 

NB2 015Faire 2 demi-clefs en guise de nœud final. Un peu de vernis sur la tête. Couper la soie de montage.

Mouche terminée.

Test biot d’oie Devaux

0

Test Biot d’oie Devaux

Le produit présenté sous pochette plastique, comprend cinq plumes de couleurs différentes : blanc, rouge, olive, jaune, noir.

Biot d oie DEVAUX

Les plumes mesurent environ 10 cm de long. Chaque plume est pourvue d’une centaine de biots, de quoi monter quelques mouches !

 

UTILISATIONS :

Les biots d’oie sont adaptés à toutes les mouches : nymphe, noyée, sèche, émergente.

Ils permettent de réaliser tous types d’éléments de montage :

– cerques ;

NB2 004

– corps ;

NB 006

– sac alaire ;

NB2 013

– ailes.

NB2 010
Cependant, la longueur des biots ne permet pas forcément de faire des corps sur de gros hameçons. Au-delà du H14, les biots me semblent courts.

Les 5 couleurs fournies dans le sachet couvrent une grande partie de la palette des teintes classiques de nos montages.

Ils ont pour moi un gros avantage, ils sont très solides ! Bien plus qu’un substitut de condor ou un quill de paon ébarbé. Les enroulements pour les corps se réalisent facilement grâce à leur souplesse, ils ne sont pas « cassants ».

 

FICHE DE MONTAGE :

Pour vous montrer l’étendue des utilisations des biots d’oie, j’ai réalisé deux fiches de montage que vous pourrez retrouver en page d’accueil.

NB 000

NB2 000

L’AVIS DE SPENT82 :

Ce produit est, me semble-t-il, un peu oublié des monteurs. C’est un tort, je pense.

La diversité des utilisations possibles, la solidité, en font un très bon matériau de montage.

Par ailleurs, la gamme de couleurs proposées dans la pochette est intéressante.

 

Les + du produit :

  • Diversité des utilisations ;
  • Gamme des couleurs ;
  • Solidité ;
  • Prix très correct.

Les – du produit :

  • La longueur des biots d’oie limite la réalisation des corps sur des hameçons de grande taille.

Gobages 3

 

 

Acheter en ligne les BIOT D’OIE DEVAUX

L’échange de mouches du mois d’octobre 2014

IMGP6955

Le thème du mois :

Une mouche pour le réservoir

Les participants :

– Twix 40
– Louyat
– Jean-Yves
– Papayoumanou
– stef 43
– Impala
– Jb 45
– Kpout
– cobalt
– manosque 04

Les modèles réalisés :

Sans titre 4

Louyat

Sans titre 2

Manosque04

Sans titre 1

Modèle monté par Jean-Yves. La fiche ou la vidéo de montage pour réaliser cette mouche.

Sans titre 5

Cobalt

Sans titre 12

Impala

Sans titre 3

Manosque04

Sans titre 11

JB45

Sans titre 10

JB45

Sans titre 9

Modèle monté par Steph43. La fiche ou la vidéo de montage pour réaliser cette mouche.

Sans titre 7

Papayoumanou

Sans titre 6

Cobalt

Sans titre 8

Kpout

IMGP6338Twix40

IMGP6340Twix40

Bravo à tous les participants !

On en parle dans le forum Mouches et montage de mouches.

 

Fiche de montage : La Gnant

Une nouvelle fiche montage proposée par  : Cobalt

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon: Standard taille 18 – 20

– Tête : Soie de montage noire

– Corps : Dubbing de lièvre noir

– Ailes : Cul de canard blanc autour de fibre élastique type lurefil

Conseil, utilisation :

Cette Gnant (contraction de l’anglais “gnat”, moucheron et “ant”, fourmi) est une petite mouche figurant les petits insectes foncés de fin de saison, qu’ils soient aquatiques ou terrestres, rabattus par le vent.
Pour le montage type paraloop, c’est un essai sur une si petite mouche, pour avoir une position sur l’eau un peu différente.
A vous de vous faire votre avis et d’éventuellement préférer un modèle type “voilier”, peut être plus simple à monter sur hameçon de 20 (pour peu de différence sur le rendu final).

Montage :

1

Les matériaux nécessaires.

2

Enrouler une pincée de fibres de lièvre noir autour du fil et former un corps en dubbing.

3

Fixer votre lurefil environ au 1/3 avant de l’hameçon, pointe en direction de l’oeillet (attention à fixer solidement, le lurefil ayant tendance à glisser).

4

Couper l’excédent de fil qui dépasse du côté de l’oeillet.

5

Former une boucle avec le fil de montage (technique du dubbing loop) et la placer en attente au pied du lurefil.
Prélever quelques fibres de CDC blanc et les présenter dans la boucle (à l’aide d’un magic tool, d’une pince à dessin ou de vos doigts).

6

Torsader le dubbing loop.

7

Enrouler la boucle de CDC autour du lurefil (façon “paraloop”). Pour plus de facilités, enrouler le CDC au plus près de l’hameçon (à la base du lurefil).

8

Fixer l’extrémité de la boucle de CDC à l’hameçon (côté oeillet), après quelques enroulements.

9

Fixer l’éxtremité libre du lurefil à l’hameçon (fixer de manière lâche, pour pouvoir tirer sur l’extrémité libre et relever l’aile en CDC… Après avoir coupé l’excédent de lurefil nu, ce dernier ne devrait pas être visible).

10

Couper l’éxédent de lurefil. Realiser à nouveau un dubbing de lièvre noir pour former le thorax.
Réaliser un noeud final et former la tête.
Ajuster l’aile de CDC et brosser légèrement (avec un velcro ou une pointe d’aiguille) le dubbing pour le libérer et donner un aspect plus ébouriffé à la mouche.

11

Mouche terminée.

On en parle dans le forum mouches et montage

Fiche de montage : Le Turbistream

Une nouvelle fiche montage proposée par Sylvain Vehert : le Turbistream

Les matériaux nécessaires :

– Hameçon: Taille 1/0 ou 2/0 ; important hampe longue et hameçon fin. J’ai utilisé des hameçons mer pour appâts vivants.

Soie de montage

– Corps : Exemple en Sculpin wool blanc mais j’utilise aussi du Racoon Blanc ou Select Craft Fur blanc
Flashabou Perle
– Dos : Exemple avec du Microlon Gris mais j’utilise également du Select Craft Fur ou EP Fiber
– Tête : Perles diamètre 2/3 mm trouvées dans un magasin de bazar
Hélice en plastique (Pro Propelle de chez Pro Sportfisher) en taille L
Yeux plats, taille selon votre préférence.

Conseil, utilisation :

– Mouche pour perche / BlackBass / brochet / Bar.
– La turbine crée des remous sous l’eau qui augmentent “l’attractivité” du steamer.
– Le trou de l’hélice sera certainement trop petit pour passer sur l’hameçon, j’utilise une aiguille à tubefly pour augmenter le diamètre.
– J’adore ce streamer (c’est pour ça que je vous le propose).  Il m’a apporté mon premier brochet à la mouche et excite vraiment les perches.

Montage :

1Ecraser l’ardillon + les picots sur la hampe. Préparer la perle sur l’hameçon.

2Placer de la soie de montage à la base de lœillet.  Je fais un aller-retour + Whip Finish.

3

Déposer un point de colle et placer la perle sur contre l’œillet.

5

Préparer l’hélice et la 2 ème perle. Placer l’hélice contre la perle collée.

6

Enrouler de la soie de montage à l’endroit où la 2 ème bille sera placée. Attention : ne pas mettre la 2ème bille trop près de l’hélice pour ne pas la bloquer. Déposer un point de colle sur la soie et placer la seconde perle.

Attention: ne pas mettre de glu ailleurs que sur la soie, pour ne pas coller l’hélice.

Une fois sec, je teste le fonctionnement de l’hélice en soufflant dessus, elle doit tourner sans peine.

7

Fixer la soie de montage. Laisser quelques millimètres devant la perle. Fixer une touffe de Sculpin Wool.

En mettre une seconde si vous voulez plus de volume.

8

Ajouter le Flashabou.

9

Fixer une petite touffe de scuplin wool, puis monter le dos en Microlon.

10

Terminer la mouche en mettant du vernis sur le nœud et ajouter des yeux.

11

N’hésitez pas à tester plusieurs couleurs/matières. L’important est d’avoir un steamer mobile et souple sous l’eau. Après quelques lancers, n’hésitez pas à vérifier que les fibres ne se prennent pas dans l’hélice.

Vous apprécierez sûrement sont efficacité et son bourdonnement lors des faux lancers.

 

On en parle dans le forum Montage.

Réseaux Sociaux

2,476FansJ'aime
610SuiveursSuivre
1,980AbonnésS'abonner