Accueil Tags Norvège

Tag: norvège

De retour sur la Glomma

Apres un essai très concluant l’année dernière, l’envie était trop forte. Suite à un échange de mail durant l’hiver avec mes amis auvergnats, le rendez-vous était pris en ce début de juillet, pour en découdre à nouveau dans ce petit paradis pour moucheur.

GLOMJUL1

Séjour au pays des Trolls

A l’origine, ce voyage était prévu l’année dernière, mais je n’avais trouvé personne pour m’accompagner. J’ai remis le sujet sur la table en ce début d’année et mon pote Ben a décidé de me suivre dans cette aventure. Grace à Patrick (Patpeche) et Rémy, plus de nombreuses recherches sur le net, j’ai bouclé un séjour d’une semaine en Norvège.
Départ le 5 juillet 2015, direction l’aéroport de Genève pour un décollage initialement prévu à 20h30. Premier grain de sable, le vol a 1h00 de retard dû à des orages violents sur l’Allemagne. Espérons que la personne de l’agence de location de véhicule nous attendra à l’arrivée ?!
Atterrissage à 00h30 à Oslo et direction l’agence pour récupérer notre voiture. Nous devions avoir une citadine (plus économique mais pas le top pour avaler les 350 km qui nous séparent du camp de pêche). Finalement une personne nous attend et nous remet les clés d’une berline (une Volvo V40), cool…
Nous chargeons rapidement les bagages et « on the road again »… Je sors le GPS (où j’avais préréglé l’adresse depuis la France) et là le biniou m’annonce « pas de réception satellite », oups. Nous n’avons pas pris de carte, faisant entière confiance à l’électronique. Nous choisissons un grand axe en sortie d’aéroport au petit bonheur. Finalement le GPS reprend ses esprits et nous indique de faire demi-tour. Nous nous exécutons, le moral revient, mais la fatigue se fait sentir. L’heure d’arrivée est fixée à 5h30. Au fur et à mesure de notre remontée vers le nord le ciel s’éclaircit, et le jour pointe (il est 3h00 du matin).

glomjul1

GALTEN GARD – NORVÈGE (2ème partie)

0

Stéphane (Grayling24) nous propose la suite du compte-rendu de son séjour norvégien.

————————————————-

Jour 5
Retour sur l’Engeraa.
Une belle journée : enfin du temps calme, des éclosions et des captures d’ombres et de truites de toutes tailles ! Nous nous rendons compte de la fréquentation du parcours et comprenons les réactions craintives des ombres sur nos nymphes et le refus des truites sur les dérives approximatives : les poissons se méritent !

photo 14photo 15photo 16

Nous terminerons la journée à l’embouchure du lac où se jette cette rivière, quelques ombres se laisseront séduire par nos ORL.

photo 17photo 18.

Jour 6 et 7
Pour finir le séjour sur Galten et la Femund nous choisissons le parcours intermédiaire.

Nous prendrons un bateau pour accéder aux meilleurs postes. Pas facile le wading sur des entrelacs de gros blocs et de l’eau haute !

photo 19
Le secteur et superbe, le soleil brille et le vent est très faible, ça s’annonce bien !
photo 20photo 21
Nous capturerons des ombres de toute beauté !!!
photo 22photo 23photo 24photo 25
Le dîner de clôture a été préparé par l’épouse de Pier, chef de leur restaurant typique. Au menu :
White fish,
photo 26
Pavé de renne.
photo 27
Il est temps de se dire « au revoir ». Pier a réservé au Rena fiskecamp.
photo 28photo 29.
Jour 8 et 9
7h00, départ pour la Rena, après avoir pris les permis et déposé les bagages, nous remontons la zone mouche (longue de 3,5 km) en visitant les spots pour se décider…  Nous choisirons le parcours le plus en amont ; le temps est couvert et le vent est à nouveau présent !!!
photo 30
Le niveau de la Rena est haut et les poissons se tiennent près du bord. Pour commencer, avec Patrice, nous remontons à la nymphe en pêchant la première veine sans succès, tandis que Didier plus en aval capture quelques truites et ombres.

Puis vint l’heure du casse croûte. l’après midi venteux m‘agace !!!

Sur la bordure, des poissons gobent mais impossible de présenter une mouche convenablement. Changement de spot, nous nous arrêtons sur le milieu du parcours, cette zone est peu profonde,

photo 31

un banc de sable longe la rive amont. Je la remonte avec Didier tandis que Patrice descend en attendant des gobages (c’est magnifique !).

Sur le fond clair, nous observons une truite posée et ombres et white fish fouillent. Après plusieurs refus, ils s’effraient (ils connaissent la musique ces fishs…). Le vent intermittent stoppe toute activité, dommage, « dure, dure », cette première journée sur la Rena…

Le lendemain, nous commencerons sur un affluent et capturerons quelques jolies riquettes.
photo 32photo 33
Après le casse-croûte, direction la Rena ! Nous retournons où nous avions commencé la veille, cette fois sur la berge opposée. En arrivant, on observe un énorme étendard naviguant dans un pool « excitant » !

Nous décidons d’attaquer en nymphe, vu les conditions, nous nous partageons la bordure. Ce fut un bon choix, car je décrocherai un beau pépère !

Au moment de se retrouver, Patrice et Didier me disent « il faut pêcher en nymphe tchèque » ! ce n’est pas ce que j’apprécie le plus, mais il ne fallut que quelques minutes pour que cette technique démontre toute son efficacité et à Didier de conclure par un ombre de 52 cm.

photo 34
Merci les amis pour ces bons moments partagés.
À bientôt
Stéphane Geraud

GALTEN GARD – NORVÈGE (1ère partie)

0

Stéphane (Grayling24) nous propose le compte-rendu de son séjour norvégien.

————————————————-

Le plaisir de revoir ces paysages me rendait impatient ; avec Didier et Patrice nous débarquons à Oslo en fin de journée, le soleil est présent mais le vent glacial. Enfin, départ pour Galten. Sur la route, nous croiserons un élan (quel animal !). Je n’avais pas eu l’occasion d’en croiser lors de mon séjour sur la Glomma.

Nous arrivons  vers 0h30 et la température et de 0 degrés, Pier nous accueille, puis nous donne les infos du moment et les conditions fraîches pour la saison. Nous prenons place dans notre gîte. La fatigue se fait sentir.

photo 01photo 02photo 03
.

Jour 1
L’Engeraa
Après voir pris les permis et nous être ravitaillés, direction la zone mouche de l’Engeraa.

photo 04
Le soleil nous donne de l’espoir mais le ciel va se couvrir et le vent se lever !!!
Nous débutons à la nymphe. Très vite nous nous rendons compte du potentiel de cette rivière, sur les fonds sableux nous observons de très gros ombres.

photo 05

Malgré les conditions climatiques quelques mouches sortiront.

photo 06.

Jour 2
Femund
Nous décidons de pêcher la zone mouche aval de notre camp de base à Galten.

photo 07

La journée la plus froide du séjour, nous commençons à prospecter en nymphe et noyée, mais peu d’activité.

A l’heure du casse-croûte, nous allumons un feu (ça caille !!!) et puis une petite éclosion ; mais toujours ce satané vent !

photo 08

J’opte pour un train de noyées dans le milieu de la rivière, Patrice et Didier pêchent en sèche, « les captures s’ enchaînent ». Une journée pas facile ; l’eau et très froide et les niveau hauts… Mais quel pied !!!

photo 09.
Jour 3
Somaa
Encore une journée avec peu d’activité malgré les éclaircies. Le vent est bien présent. Nous prospectons la zone mouche de la Somaa, le spot est superbe. Il y aura même une éclosion d’olives et nous ferons quelques captures truites et ombres, puis nous descendrons voir d’autres parcours plus aval (c’est très beau !), mais aucune activité et le niveau est quand même assez haut.
Nous finirons la journée à Galten sur la zone mouche amont du camp de base, où Didier enchaîne de beaux ombres en sèche sous nos regards amusés…

photo 10photo 11
Depuis notre arrivée, les soirées paraissent calmes (sans vent…). Il est 22h et, avec Didier, nous décidons de visiter le parcours intermédiaire juste au-dessus du lodge. C’est superbe, mais aucune tape sur mes noyées.

photo 12

 

Jour 4
Retour sur la zone aval du camp de base.
La température monte, il y a des mouches et des poissons gobent. Didier capturera de belles truites et Patrice des ombres en sèche.

J’observe des gobages dans la veine centrale, juste au dessus de la limite aval de la zone mouche. Avec le contre-jour sur l’eau, je crains de ne pas voir ma mouche.

J’opte à nouveau pour un bibi et une rouge en sauteuse ;  je m’avance (ça pousse !) et j’enchaîne les captures !

Un banc d’ombres se tient là, puis mon train de mouches cèdera, sûrement une totoche qui hante le pool !!!

je remonte une nymphe vautour en pointe et un bibi en sauteuse pour pêcher plus creux et termine la descente avec des tapes et de lourdes tirées de pépères (le moulin chante…).

photo 13.

à suivre dans le prochain épisode…

Compte-rendu Norvège 2014

Cette année, pour cause de vacances vers une autre destination, j’ai fait des infidélités à la Norvège et surtout à la Glomma.

Heureusement, Marc (Butheau) et Jean-François (mes complices habituels) étaient là pour nous faire le compte-rendu de leur séjour.

Je laisse la parole à Marc.

 

Mieux vaut tard… Bilan norvégien , tu prendras ce que tu juges “intéressant”et je te laisse le soin de faire la mise en page. En regardant les photos tu pourras juger de la “hauteur” de la Glomma!

A notre départ le trou en bas à gauche de la petite île était quasi à sec !

ilemorten1

Voyage sans problème, prise de la voiture à Oslo et allons-y pour 5 h de route. Tynset n’est pas très loin, mais les limitations de vitesse très réelles… Nous arrivons chez Morten assez tard , (provisions faites à Tynset) mais ce n’est guère visible , la luminosité est excellente à cette époque (changement de mouches à minuit sans lampe…) il fait très beau et très frais. Pendant notre parcours nous avons vu que la Glomma
était très claire et basse … bon présage!
Nous prenons possession de notre”hytter” et bien sûr avant toute chose coup d’oeil à la rivière. Nous sommes les premiers de la saison à faire le trajet , il n’y a pas de trace !!!
L’eau est cristalline et basse : voir photos 2014 …

856_3917

si tu as celles de notre séjour/inondation, il peut être intéressant de les mettre côte à côte.

ok, je mets celle de 2011 ;-), c’est pas tout à fait pareil…

2011
Il fait frais (4 /5°) repas /coucher.
Le lendemain ça “caille”, pêche en sèche, rares gobages jusqu’à 10 h puis jusqu’à 15h, beaucoup de
gobages et de prises. Taille moyenne autour de 30,
Quelques bourrasques de “grésil “et neige fine avec le soleil rendent la partie de pêche assez particulière …
Dans l’ensemble ce séjour fut excellent , la pêche de la GLOMMA fut souvent très bonne, avec parfois de longues périodes très délicates avec des refus en quantité.  Nous avons pêché avec des mouches allant du 10 au 18.

glomma

La pêche en amont du pont de Telnesset m’a beaucoup plu, endroit très pêché. J’ai dû pêcher TRES aval (bon d’accord;-) ) TRES fin et avec des micro fourmis , prise de beaux poissons (+ ou – 45)

telnesset
Nous avons pris du poisson un peu partout … sauf sous les pylônes (limite amont du parcours mouche de Kvennan), fait des pêches assez ahurissantes au bout de l’île qui est en aval des pylônes et en aval du pont de Telnesset, sur le plat en bas de chez Morten et dans les courants qui étaient bien marqués avec le niveau très bas.

ombre
Nous avons eu du beau temps pratiquement tout le séjour.
J’en ai profité pour m’initier à des techniques nouvelles pour moi : Roncari, très intéressant , pas facile de visualiser toutes les touches.. et des prises plus grosses qu’en sèche.

truite1
Nymphe à vue dans les affluents, un vrai régal, énormément de poissons sympathiques qui viennent de loin sur une nymphe légère. Jean-François se régale en sèche !
La pêche en lac a été décevante ( pour la Norvège..)

lac

Dans le Drengen (un des lacs d’Hodalen dont la moitié est en réglementation “parcours mouche), micro-poissons côté chemin, et poissons autour de 25 en face à l’embouchure de la sortie du lac.
Dans le lac à perches, pas de perches (déception), mais de beaux poissons en activité sur des éclosions de mouche de Mai.

mdm

On pose a proximité d’une vraie, on attend et plouf gros gobages et belles bagarres !
Tout cela ajouté aux quelques coups du soir au-dessus de l’île en amont de chez Morten,

ilemorten

des soirées foot-télé, a fait que notre séjour fut excellent.

mmjf

Vivement l’année prochaine !!!

Amitiés

Marc

En me relisant quand je vois que je qualifie de décevante la capture de dizaines de poissons autour de 25 …. Il te faudra trouver une autre formule:-[
La taille moyenne des prises est nettement à 30+ dans la Glomma.

J’ai mis quelques annotations en italique pour aider ceux qui liront cet article.

Patrick

 

 

Pêcheurs de saumons en Norvège

Un film d’actualité avec les pêches estivales du saumon dans le nord de l’Europe. Il a été tourné en Norvège sur la rivière Suldal.

Le site de l’auteur : http://frankpizon.com/

Pure love – Scanout.com

Une bien belle vidéo pleine de douceur pour débuter cette nouvelle année 2013 sur un fond de pêche à la mouche en Norvège.

Web revue pêche mouche – gobages.com

Toute l’équipe de gobages.com est heureuse de vous présenter le numéro 7 de sa web revue de pêche à la mouche 

Norvège 2011 Suite et fin

Dans la 1ère partie, je vous ai raconté le début de mon séjour estival en Norvège en 2011.
Voici la suite. Pêche bien sûr mais aussi tourisme car je pense que la Norvège se prête, grâce à ses paysages grandioses, à des séjours mixtes alliant pêche et tourisme.

Norvège 2011

J’ai passé l’été dernier quelques semaines (du 11 juillet au 22 août) en Norvège, alternant pêche et tourisme. J’ai adressé régulièrement, à quelques Gobnautes, des informations sur le déroulement de mon séjour.

Réseaux Sociaux

2,469FansJ'aime
609SuiveursSuivre
1,930AbonnésS'abonner