DORDOGNE, les 4 Saisons de la Pêche à la Mouche

10418

En raison de conditions spécifiques au marché de la pêche à la mouche en France, le nombre de films français sur cette pêche réalisés chaque année est faible. On retrouve sur Internet, des courts métrages d’un niveau assez hétérogène mais depuis quelques années, les vrais films, ceux qu’on prend plaisir à contempler bien installé dans son canapé se font rares.

affiche film gobages-1

Voilà pourquoi la sortie de « DORDOGNE, les 4 Saisons de la Pêche à la Mouche » de Matthias PARRE est un événement très attendu. Partenaire du film depuis son avant-projet, notre site est très heureux de vous annoncer sa sortie imminente. Nous avons pu rencontrer Matthias et lui poser quelques questions.


 

Fred : Bonjour Matthias, ton projet de DVD de film sur la pêche à la mouche sur la Dordogne touche à son dénouement, peux-tu nous rappeler sa genèse ?

Matthias : Il y aura 2 ans de çà à l’ouverture qui arrive, je me lançais dans un projet un peu fou mais qui me tenait à cœur : faire un film de pêche à la mouche sur ma rivière, la Dordogne. J’étais assez confiant sur le déroulement et le potentiel d’images à capturer pour faire ce film mais un tournage n’est jamais gagné d’avance surtout lorsqu’on se lance dans une telle aventure.

Fred : Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées ?

Matthias : Pour commencer cette aventure, il me fallait du matériel de bonne qualité pour espérer de belles images, heureusement des partenaires comme Gobages, les fédérations de la Corrèze, du Lot, de la Dordogne et d’autres m’ont fait confiance en me donnant les moyens de m’équiper pour débuter dès mars 2014.

Mais le matériel ne fait pas tout. Bien motivé et plein d’espoirs, je suis parti capturer paysages, gobages, pêcheurs et poissons sans prendre de cannes ou presque jamais… (pas facile pour un pêcheur). Malheureusement, les conditions météorologiques, la difficulté pour prendre des poissons lors du tournage, la prise en main du matériel et la découverte des techniques de prises de vue n’ont pas toujours été simples et sans accrocs. Mais cela fait partie du jeu et en multipliant les sorties, j’ai pu capter des moments extraordinaires de la vie de cette rivière.

Fred : Combien de temps a duré le tournage ?

Matthias : Pour traiter efficacement toutes les saisons et faire face à des imprévus, j’avais prévu d’étaler le tournage sur deux saisons. Il n’y a pas eu d’événements majeurs imprévus si bien que la Dordogne avec les copains que j’ai filmés et que je remercie ici, m’ont offert 2 belles saisons pêche avec de jolies scènes à la clef.

Fred : Avec deux ans de tournage, le choix des images au montage n’a pas dû être facile ?

Matthias : En effet, j’ai ramené du terrain plus de 300 heures de film brut. Il m’a fallu faire des choix pour commencer le montage du film. Ayant beaucoup d’images, cela m’a permis de garder uniquement les plus jolies de manière à faire un film qui met bien en valeur la vallée aux différentes saisons. J’y travaille depuis le mois d’octobre en y passant tout mon temps libre et jusqu’à parfois tard le soir ! Cela m’a procuré pas mal de plaisir, mais aussi beaucoup de stress : je vous expliquerai ça plus tard en vous faisant partager ces moments de doute.

Au final, le film fait 1 h 45. Cela peut paraître long mais il fallait bien ça pour montrer les différents aspects de la pêche à la mouche sur un domaine qui s’étend sur plus de 150 kilomètres de la vallée au fil des 4 saisons que dure l’année de pêche.

Fred : Maintenant que le film est sur le point de sortir, tu sembles soulagé.

Matthias : IL ARRIVE ! enfin dans quelques jours. Avec un peu de retard et de la “saturation”.(rires)
En tous cas je vous remercie pour votre soutien et j’espère que le film vous plaira…

Merde pour l’ouverture , et à bientôt..


 

Nous vous informerons très prochainement de l’ouverture des pré-commandes pour le film « DORDOGNE, les 4 Saisons de la Pêche à la Mouche » de Matthias PARRE. Le film qui est terminé mais en attente de pressage vous sera envoyé dès que les DVD seront prêts.

Pour vous faire patienter et en exclusivité pour gobages, voici de nouvelles images du film. Les paysages sont magnifiques, filmés depuis des points de vue inhabituels pour la plupart d’entre nous. Matthias et son sens inné du cadrage excentré met poétiquement, comme à son habitude, particulièrement bien en valeur cette vallée qui lui est chère.

Quant aux scènes de pêche que nous avons pu voir en avant-première, elles sont particulièrement parlantes pour nous pêcheurs car filmées au travers du regard d’un des nôtres. Nombreuses et particulièrement variées compte tenu de la diversité des espèces concernées, elles seront à savourer dans le DVD.

Fred