Une contribution de Vincent abeillon